Friedrich Ludwig (musicologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Friedrich Ludwig
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
F.Ludw.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Friedrich Ludwig, né le à Potsdam et mort le à Göttingen, est un musicologue allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie l'histoire de la musique et la musicologie à Marbourg puis à Strasbourg. À partir de 1905, il succède à Gustav Jacobstahl à la chaire de musicologie de l'université de Strasbourg et est nommé professeur titulaire en 1910. Après la Première Guerre mondiale, il enseigne à Göttingen.

Ses travaux sur la musique médiévale et principalement sur la polyphonie et l'isorythmie, firent autorité. Il est l'auteur de la première édition complète des œuvres musicales de Guillaume de Machaut Guillaume de Machaut : Musikalische Werke dont le dernier volume sur lequel il travailla jusqu'en 1930, contenait sa transcription de la Messe de Notre Dame et qui fut révisé avant publication par son disciple Heinrich Besseler. En 1943 un raid aérien sur Leipzig détruisit les planches du volume IV, qui put être publié en 1954 à partir d'un tiré à part qui avait été imprimé avant la destruction des planches[1].

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Guillaume de Machaut : Musikalishe Werke, 4 volumes, I-III Leipzig 1926-1923, IV édité par Heinrich Besseler, Leipzig 1954 ; réédition des 4 volumes, Leipzig 1954.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lawrence Earp, « Machaut's Music in the Early Nineteenth Century », dans Jacqueline Cerquiglini-Toulet (dir.), Guillaume de Machaut : 1300 - 2000 : actes du colloque de la Sorbonne, 28 - 29 septembre 2000, Paris, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 2840502178), p. 9–40.

Liens externes[modifier | modifier le code]