Friedrich Lahrs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Friedrich Lahrs
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
StuttgartVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Friedrich Lahrs, né le 11 juillet 1880 à Königsberg et mort le 13 mars 1964 à Stuttgart, est un architecte allemand qui fut professeur à l'académie des arts de Königsberg et historien d'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son baccalauréat au lycée moderne de Löbenicht de Königsberg, Lahrs étudie à partir de 1898 à la grande école technique de Charlottenbourg. Il reçoit le prix Schinkel en 1906 et travaille ensuite en tant que Regierungsbauführer à Berlin, jusqu'en 1908. Ludwig Dettmann, l'appelle cette même année à l'académie des arts de Königsberg. Il y est professeur d'architecture de 1911 à 1934, avant d'être mis à la retraite par le nouveau régime.

Son œuvre la plus connue est le nouvel édifice de l'académie des arts de Königsberg qu'il construit de 1909 à 1919. Il est aussi l'auteur en 1913 de la salle des arts de la Wrangelturm (tour de Wrangel) dans cette même ville et du mausolée de Kant à la cathédrale (1923-1924).

Il publie en 1956 un ouvrage intitulé Das Königsberger Schloß (Le Château de Königsberg), retraçant l'histoire architecturale du château.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]