Friedrich Guggenberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Friedrich Guggenberger
Friedrich Guggenberger

Naissance
Munich, Royaume de Bavière
Décès (à 73 ans)
Erlenbach am Main, Allemagne
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Flag of Germany.svg Allemagne de l'Ouest
Arme Kriegsmarine
Deutsche Marine
Années de service 1934-1943-1956-1972
Commandement U-28
U-81
U-513
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne Croix de fer 1re classe Insigne de combat des U-Boote

Friedrich Guggenberger (1915-1988) était un commandant de U-Boot pendant la Seconde Guerre mondiale. Il totalise 17 navires coulés (soit 66 848 tonneaux) et 1 endommagé (soit 6 003 tonneaux) avant d'être capturé en 1943 lorsque son U-Boot est coulé par la marine américaine au large des côtes du Brésil. Il sera rescapé avec 6 de ses hommes et sera interné jusqu'en 1946 dans des camps de prisonniers aux États-Unis. Après la guerre, il devint architecte et se réengage dans la marine ouest-allemande en 1956. Il finira sa carrière avec le grade de contre-amiral au sein de l'OTAN en tant que chef de l'AFNORTH. Il disparait mystérieusement en forêt, son corps n'étant retrouvé que 2 ans plus tard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Munich le . Il s'engage dans la Kriegsmarine en 1934 et accède au corps des sous-mariniers en , peu après le début de la Seconde Guerre mondiale. Il est affecté le à l'issue de sa période d'instruction sur le U-28, sous le commandement de Günther Kuhnke. Guggenberger commandera brièvement le U-28 pendant quelques mois avant de rejoindre l'académie navale mais ne mènera aucune manœuvre de guerre. Il reçoit la Croix de fer 2e classe le .

U-81[modifier | modifier le code]

Il obtient son premier véritable commandement lors de son affectation sur le U-81, commissionné le . Affecté à la 1. Unterseebootsflottille, le navire et son équipage s’entraînent d'avril à . Guggenberger mène ensuite à compter du 1er août trois patrouilles dans la zone atlantique où il parvient à couler deux navires cargos lors de l'attaque du convoi SC-42, au large du Groenland (le Empire Springbuck et le Sally Mærsk). Il obtient l'Insigne de combat des U-Boote le , est promu le 1er septembre au grade de Kapitänleutnant et reçoit le la Croix de fer 1ere classe.

Il est transféré avec son navire en Méditerranée, sous le commandement de la 29. Unterseebootsflottille. Il tente une première fois de forcer le passage du détroit de Gibraltar, mais il est détecté le par un Consolidated PBY Catalina et un Lockheed Hudson de la Royal Air Force qui infligent au navire de sérieux dommages. Guggenberger décide de se replier vers Brest pour procéder à des réparations. Le U-81 appareille de nouveau pour la Méditerranée le . Alors qu'il traverse le détroit tant redouté le , il se retrouve face aux éléments de la Force H. Guggenberger décide d'attaquer à longue distance le HMS Ark Royal. Touché en plein centre par une seule torpille, le porte-avion coulera le jour suivant. Pris en chasse par les éléments d'escorte, Guggenberger et son équipage échapperont aux 130 charges de profondeurs envoyées. La Croix de chevalier de la croix de fer lui est décernée le alors qu'il rejoint La Spezia en Italie.

Il entreprendra dès le début de l'année 1942 six patrouilles avec le U-81 en Méditerranée. Il coule 10 navires : 4 cargos, 5 bateaux de pêche, le chalutier armé des Forces navales françaises libres Vikings (P-41) pour un total de 18 164 tonneaux à la date du lorsqu'il quitte son commandement.

U-513[modifier | modifier le code]

Guggenberger est remplacé le par Johann-Otto Krieg. Le , sa Croix de chevalier de la croix de fer est élevée avec feuilles de chêne. Il supervise le lancement du U-847 du au mais ne participe à aucune patrouille avec celui-ci. Il présente le navire le à la Wolfsschanze, le quartier général d'Hitler proche de Rastenburg (aujourd'hui Kętrzyn en Pologne) en présence de l'amiral Dönitz. Il apprendra sa nouvelle affectation de Dönitz en personne lors de son retour en avion.

Il rejoint ainsi pour trois mois l'équipe de l'amiral Dönitz. Il prend le commandement du U-513 (10. Unterseebootsflottille) le . Il prend la mer le au départ de Lorient vers les côtes sud-américaines. Il coule, à compter du , quatre cargos et en endommage un cinquième près des côtes brésiliennes. Le , trahi par ses communications radio, le U-513 est détecté et attaqué par un PBM Mariner au sud-est de São Francisco do Sul. Gravement endommagé, le U-513 sombre, seuls 7 marins dont Guggenberger rejoignent la surface. Sérieusement blessé, il passera avec les autres survivants un jour à bord d'un navire pneumatique de secours avant d'être secouru par l'équipage américain de l'USS Barnegat.

Captivité et évasions[modifier | modifier le code]

Hospitalisé aux États-Unis, il est ensuite transféré au centre d'interrogation de Fort Hunt à New York le . Emprisonné au camp de Crossville dans le Tennessee, il rejoint en le camp de prisonniers de Papago Park près de Phoenix en Arizona.

Le , Guggenberger et quatre autres commandants d'U-boot tentent une évasion. Il sera rattrapé avec un de ses complices, August Maus, dans la ville de Tucson en Arizona. Il retente sa chance avec 24 autres prisonniers dans la nuit du 23 au . Il est arrêté avec Jürgen Quaet-Faslem le à quelques kilomètres seulement de la frontière mexicaine.

Friedrich Guggenberger est ensuite envoyé au Camp Shanks à New York en février 1946 puis au centre d'emprisonnement de la zone britannique situé près de Münster. Il est finalement libéré en .

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Friedrich Guggenberger devient architecte à son retour en Allemagne. En mal de cadres expérimentés, il rejoint la marine de la République fédérale d'Allemagne en 1956. Diplômé de l'académie navale de Newport (USA), il accède au grade de contre-amiral au sein de l'OTAN. Il commande l'AFNORTH (Allied Forces North Europe) durant quatre ans avant de prendre sa retraite en .

Vie personnelle et décès[modifier | modifier le code]

Il s'est marié le avec Lieselotte Fischer. Le couple aura quatre enfants, Anna et Eva (nées en 1948), Elke (née en 1952) et Dieter (né en 1960).

Friedrich Guggenberger quitte son domicile le pour une promenade en forêt, mais ne réapparaît pas. Son corps n'est retrouvé que deux ans plus tard.

Postérité[modifier | modifier le code]

En , une expédition montée par l'homme d'affaires brésilien Vilfredo Schürmann retrouve l'épave du U-513. Celle-ci gît à 75 mètres de profondeur aux coordonnées 27° 17' S, 47° 32' W. Un documentaire retrace la traque, l'histoire de ce navire ainsi que la carrière de Friedrich Guggenberger.

Liens externes[modifier | modifier le code]