Friedrich August Krubsacius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Friedrich August Krubsacius
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Friedrich August Krubsacius (Dresde, 21 mars 1718 - 28 novembre 1789) est un architecte, enseignant et théoricien de l'architecture allemand[1]. Il a été membre honoraire de la société économique de Leipzig (de)[2].

Il est né à Dresde. En 1755, il a été nommé architecte de cour de l'Électorat de Saxe, en 1764 professeur d'architecture à l'académie des beaux-arts de Dresde et en 1776 architecte en chef de Saxe. Il a eu notamment pour élèves Johann August Giesel (de), Gottlob Friedrich Thormeyer et Christian Friedrich Schuricht.

Il a construit des palais pour leChevalier de Saxe, ainsi que le Landhaus de Dresde, achevé en 1776 et qui abrite maintenant le musée de la ville de Dresde (en). Beaucoup de ses œuvres ont été anéanties par le bombardement de Dresde de février 1945.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daniel L. Purdy, On the Ruins of Babel: Architectural Metaphor in German Thought, Cornell University Press, , 30– p. (ISBN 0-8014-7696-8, lire en ligne)
  2. (de) "Sechste Anzeige der Leipziger ökonomischen Societät" als "Beylage zum 20sten Stück" des Leipziger Intelligenz-Blatt. 1766, S. 182

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Brockhaus' Konversationslexikon. Berlin und Wien, 14. Auflage, 1894–1896, S. 513
  • (de) Georg Dehio: Handbuch der Deutschen Kunstdenkmäler, Sachsen; Brandenburg
  • (de) Walter May, « Krubsacius, Friedrich August », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 13, Berlin 1982, Duncker & Humblot, p. 93–94 (original numérisé).
  • (de) Lutz Reike: Die Geschichte des Dresdner Landhauses und seines Baumeisters Friedrich August Krubsacius in: Dresdner Geschichtsbuch, Band 10, 2004, S. 132 - 154
  • (de) Jörg Biesler: BauKunstKritik. Deutsche Architekturtheorie im 18. Jahrhundert. Berlin 2005, S. 198-219, 263 f.

Liens externes[modifier | modifier le code]