Frie Leysen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frie Leysen
Image dans Infobox.
Frie Leysen en 2012.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Frie Leysen (née à Hasselt le et morte à Bruxelles[1] le ) est une directrice de festivals en Belgique et à l'étranger. Elle a contribué au rapprochement des artistes néerlandophones et francophones en Belgique, tout en ouvrant les scènes bruxelloises sur le monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frie Leysen est née à Hasselt le 21 février 1950 dans une famille de neuf enfants. Son père est Bert Leysen (1920-1959), le premier directeur de programmes télévisés de l'Institut national néerlandophone de radiodiffusion (INR) et la sœur jumelle du comédien Johan Leysen[2],[3]. Elle étudie l'histoire de l'art du Moyen Âge à l'Université catholique de Louvain[2].

Après ses études , elle devient guide aux musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles, puis d’Anvers. Elle travaille ensuite à la VRT puis devient, de 1976 à 1979, assistante à la programmation du Festival des Flandres[2].

Le Singel[modifier | modifier le code]

En 1980, Frie Leysen est engagée pour diriger le centre d'art deSingel (nl) à Anvers. Sous sa direction, il devient un centre artistique de renommée internationale.

Kunstenfestivaldesarts[modifier | modifier le code]

Elle fonde le Kunstenfestivaldesarts en 1994[4] avec Guido Minne et le dirige jusqu'en 2006. Ce festival bilingue est devenu un événement important pour les artistes belges et internationaux une plaque tournante de la création contemporaine[2].

Projets internationaux[modifier | modifier le code]

À partir de 2004, elle se consacre à des projets internationaux.

En 2007, elle organise Meeting Points 5, un festival multidisciplinaire dans neuf villes arabes, de Damas à Rabat[5],[6].

De 2008 à 2010, elle dirige le festival Theater der Welt (de) à Mülheim et Essen, dans le région allemande de la Ruhr, puis, de 2010 à 2012 le Berliner Festspiele (de) et le Festival de Vienne (Wiener Festwochen) en 2013 et 2014[7].

Depuis 2012, elle est commissaire de "Ervaar daar hier theater", devenu plus tard Get lost, une série de spectacles internationaux de théâtre et de danse dans divers théâtres néerlandais[5].

En 2015, elle est commissaire du programme d'arts de la scène de Homeworks 7 à Beyrouth en 2015[8]..

Distinctions[modifier | modifier le code]

Baronne depuis 1998, elle est nommée docteur honoris causa par la Vrije Universiteit Brussel (VUB)[9].

Son travail a été reconnu par de nombreux prix.:

  • 1991 : Arkprijs van het Vrije Woord (Prix Arche de la parole libre) pour dix ans au SIngel[10].
  • 2003 : Prix de la Communauté flamande du mérite culturel général[11].
  • 2014 : Prix Érasme, remis par le roi Willem-Alexander des Pays-Bas[12].
  • 2018 : Prix Bernadette Abraté du jury des Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque, avec Christophe Slagmuylder pour leur travail à la création et à la programmation du Kunstenfestivaldesarts[13].

En 2019, elle reçoit le Lifetime Achievement Award du European Festivals Association « en raison de ses nombreuses années d'engagement envers l'artiste, la commande de nouvelles œuvres, la promotion de la liberté de création des artistes et la circulation de leurs œuvres par delà les frontières. »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Stroobants, « La créatrice belge Frie Leysen est morte », Le Monde, no 23551,‎ , p. 17 (lire en ligne)
  2. a b c et d « Décès de Frie Leysen, l’inlassable découvreuse », sur Le Soir Plus, (consulté le 24 septembre 2020)
  3. La Libre.be, « Frie Leysen, mort d’une très grande dame », sur LaLibre.be, (consulté le 22 septembre 2020)
  4. « KunstenFESTIVALdesarts - La revue nouvelle », sur www.revuenouvelle.be (consulté le 22 septembre 2020)
  5. a et b (nl) « Frie Leysen (1950-2020) », sur Toneelhuis (consulté le 24 septembre 2020)
  6. (en) Tallieu & Tallieu, « Rest in Peace Frie Leysen », sur European Festivals Association (consulté le 24 septembre 2020)
  7. « La Belge Frie Leysen, directrice artistique des "Wiener Festwochen" à partir de 2014 », sur RTBF Culture, (consulté le 22 septembre 2020)
  8. a et b (en) « EFFE Awards 2019-2020 Frie Leysen and Dieter Kosslick to receive lifetime achievement awards | Europe for festivals, Festivals for Europe », sur European Festivals Association (consulté le 24 septembre 2020)
  9. (nl) « Frie Leysen gaat theaterluik Wiener Festwochen leiden », sur www.bruzz.be (consulté le 25 septembre 2020)
  10. « Arkprijs - Laureaten », sur www.arkprijs.be (consulté le 24 septembre 2020)
  11. « Cultuurprijzen Vlaanderen 2003 | Cultuur », sur cjsm.be (consulté le 24 septembre 2020)
  12. La Libre.be, « Frie Leysen: "Nous manquons de visionnaires" », sur LaLibre.be, (consulté le 22 septembre 2020)
  13. (en) « Les nominations aux prix de la critique », sur BELA, (consulté le 24 septembre 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :