Frentans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire de l'Italie image illustrant la Rome antique
image illustrant le Molise image illustrant les Abruzzes
Cet article est une ébauche concernant l’histoire de l'Italie, la Rome antique, le Molise et les Abruzzes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le territoire des Frentans au nord du Samnium.

Les Frentans (lat. Frentani) étaient un peuple de l’Italie centrale antique ; ils furent vaincus par les Romains en 305 av. J.-C. Ils participèrent par la suite aux guerres samnites. Ce peuple était issu des Samnites et restait étroitement lié à ceux-ci au niveau culturel.

Leur territoire s'étendait sur la côte de la mer Adriatique, au sud-est de l'actuelle région des Abruzzes et jouxtait les territoires des Samnites au sud-ouest, des Dauniens au sud-est, des Vestins au nord-ouest et des Marrucins au nord-est.

Le nom des Frentans[modifier | modifier le code]

Le nom des Frentani est peut-être un ethnozoonyme dérivé d'un nom indo-européen du cerf[1]. Si c'est bien le cas, il garderait le souvenir d'un ver sacrum guidé par un cerf.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Sergent, « Ethnozoonymes indo-européens », Dialogues d'histoire ancienne, 17, 2, 1991, p. 18 (en ligne) : « il est tentant de reconnaître dans leur nom le *brenton illyrien, "cerf", avec le traitement italique f- du *bh- indo-européen ».