French Twinks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

French Twinks

Création 2013
Fondateurs Antoine Lebel
Siège social Nice
Drapeau de France France
Activité Production de films pornographiques
Société mère VivaLead SA
Site web http://www.french-twinks.com/

French Twinks est un studio de pornographie gay français créé en 2013[1] par Antoine Lebel.

Historique[modifier | modifier le code]

Antoine Lebel crée le studio en juin 2013[1], après une dizaine d'années d'expérience dans la pornographie sur internet[2],[3]. Il crée French Twinks avec un ami hétérosexuel, Jérôme Bondurand[4].

La société appartient à la compagnie suisse VivaLead[5].

« Deux ans après sa création, French Twinks affiche un catalogue de 60 acteurs et 160 vidéos X. […] La French Twinks touch ? Filmer les modèles le plus tôt possible après leur dix-huitième anniversaire[3]. »

En 2015, le studio entreprend des tournages en collaboration avec les studios américains Dominic Ford et Helix Studios[6],[7].

En mai 2016, Antoine Lebel est interviewé sur la chaîne de télévision Canal +[8].

En octobre 2016, le nom du studio apparaît dans la presse régionale et nationale quand la disparition d'un de ses acteurs (sous le nom de Baptiste Garcia) est signalée[9],[10]. Il est réapparu quelques jours après[11].

Filmographie choisie[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Mecs virils pour jeunes minets
  • 2015 : Les Patients du docteur Jordan Fox
  • 2015 : Tout le monde baise Camille
  • 2015 : Le Week-end de mes 18 ans
  • 2015 : Minets au camping
  • 2016 : Camille Kenzo aux USA
  • 2016 : Fucking with the Stars
  • 2018 : Traquenard en cuisine (parodie gay de l'émission de télévision)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • PinkX Gay Video Awards 2015 : prix du meilleur film pour Tout le monde baise Camille[12]
  • PinkX Gay Video Awards 2016 : prix du meilleur réalisateur pour Antoine Lebel et Jérôme Bondurand[12]
  • Cybersocket Awards 2016 : meilleure scène sexuelle pour Two Americans for a Frenchie[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]