Freestyle Fellowship

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Freestyle Fellowship
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop[1], rap West Coast[1], hip-hop alternatif[1], rap politique[1]
Années actives 19911993, depuis 1998
Labels Project Blowed, Decon, 4th & B'way, Beats & Rhymes, Ground Control, Whig Music
Composition du groupe
Membres Aceyalone
Myka 9
P.E.A.C.E.
Self Jupiter
Anciens membres J. Sumbi
M.D. Himself

Freestyle Fellowship est un groupe de hip-hop américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Il se compose des rappeurs Aceyalone, Myka 9, P.E.A.C.E., et Self Jupiter[2]. Ils participent au collectif de hip-hop underground Project Blowed[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pionnier de la scène indépendante, le groupe est formé en 1991, alors que ses membres sont encore lycéens[1]. Le premier album, To Whom It May Concern...[4], sort en 1991. Fortement influencé par le jazz – aussi bien musicalement que spirituellement – cet opus devient un « classique » du hip-hop alternatif. Diffusé en très peu d'exemplaires (vinyles et cassettes), l'album est néanmoins très bien reçu par la critique[5],[6]. L'album sera réédité en 1998.

En 1993, le groupe signe un second opus, Innercity Griots, qui est une nouvelle fois acclamé par les critiques[7],[8]. La même année, le groupe ouvre une parenthèse, notamment en raison de l'incarcération de Self Jupiter. Certains membres entament une carrière solo, comme Aceyalone et Mikah 9. Le groupe apparaît cependant sur plusieurs compilations comme Project Blowed (1995).

Freestyle Fellowship est relancé en 1998 avec l'enregistrement de l'EP Shockadoom qui ne sortira qu'en 2002[9]. Un troisième album, Temptations, est publié en 2001 et un quatrième, The Promise, en 2011. Parallèlement à la carrière de Freestyle Fellowship, Aceyalone et Mikah 9 forment avec Abstract Rude Haiku D'Etat en 1999.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : To Whom It May Concern...
  • 1993 : Innercity Griots
  • 2001 : Temptations
  • 2011 : The Promise

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Shockadoom

Remix[modifier | modifier le code]

  • 2001 : To Whom It May Concern Version 2.0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Stacia Proefrock, « Freestyle Fellowship Biography », sur AllMusic (consulté le 29 juillet 2013).
  2. (en) Jesse Serwer, « 35. De La Soul Transmitting Live From Mars (1989) / Freestyle Fellowship Sunshine Men (1991) », Complex,‎ (consulté le 22 mars 2015).
  3. (en) Jeff Weiss, « It's Your Anniversary: Underground hip-hop Project Blowed is 17 », Los Angeles Times,‎ (consulté le 22 mars 2015).
  4. « Chronique To Whom It May Concern... », sur Fake For Real,‎ .
  5. (en) Scott Thill, « Freestyle Fellowship - To Whom It May Concern Overview », sur AllMusic (consulté le 29 juillet 2013).
  6. (en) « Freestyle Fellowship :: To Whom it May Concern... :: Beats and Rhymes », RapReviews (consulté le 29 juillet 2013).
  7. (en) « Freestyle Fellowship Innercity Griots Overview », AllMusic (consulté le 29 juillet 2013)
  8. (en) « Freestyle Fellowship Innercity Griots Review », sur Entertainment Weekly (consulté le 29 juillet 2013).
  9. (en) « Freestyle Fellowship - Shockadoom Overview », sur AllMusic (consulté le 29 juillet 2013)