Freemake Video Downloader

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Freemake Video Downloader est un gestionnaire de téléchargement pour Microsoft Windows, développé par Ellora Assets Corporation. C'est un logiciel sous licence Crippleware dont le rôle est de télécharger des fichiers vidéo et audio en ligne, les utilisateurs devant acquérir la version payante afin d’enlever le copyright du logiciel sur les vidéos, ainsi que de pouvoir télecharger des vidéos de plus de 3 minutes.[1],[2],[3] Freemake prend en charge les protocoles HTTP et HTTPS

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

L'interface graphique fournit plusieurs fenêtres qui permettent d'accéder aux différentes fonctions du logiciel, notamment la progression du téléchargement, la file d'attente de téléchargement, les options d'enregistrement du fichier de sortie, l'historique de téléchargements et les paramètres du programme.

Capacités techniques

  • Téléchargement de plusieurs fichiers à la fois (mode batch)
  • Téléchargement de vidéos Flash et HTML5 à partir de sites tels que YouTube et Google Video[4].
  • Pause et reprise des téléchargements
  • Téléchargement de playlists, favoris, et chaînes YouTube
  • Conversion des fichiers téléchargés aux formats prédéfinis
  • Contrôle de vitesse de téléchargements
  • Support d'une connexion proxy
  • Exportation automatique de fichiers vers Apple iTunes[5].

Premium Pack

Les utilisateurs doivent acheter une mise à jour Premium pour supprimer la marque Freemake sur les vidéos téléchargés et débloquer la possibilité de télécharger des médias de plus de 3 minutes.

Exigences techniques

Système d'exploitation: Windows 7 et supérieur

Processeur: 1 GHz ou supérieur

RAM: 1 Go ou plus

Espace disque: 30 Mo

.NET Framework 4.5

Critique[modifier | modifier le code]

Freemake Video Downloader a été critiqué pour une installation d’une barre de recherche dans le navigateur ainsi que d’un moteur de recherche par défaut chez ses utilisateurs. Freeware a proposé d'installer des logiciels sponsorisés lors de l'installation en changeant le moteur de recherche par défaut ainsi que la page d'accueil des navigateurs que les utilisateurs pouvaient néanmoins refuser ou désinstaller plus tard. Dès 2017 Freemake ne contient aucune publicité ou de logiciel tiers.[6],[7].

External Links[modifier | modifier le code]

Site officiel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Jon L Jacobi, « Freemake Video Downloader review », Tech Advisor, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  2. (en) « Review: Freemake Video Downloader grabs any video with a URL », PCWorld, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. « Freemake Video Downloader », sur Download.com (consulté le 12 juillet 2018)
  4. « Freemake Video Downloader 3.5 embeds download buttons directly into YouTube pages », sur PC & Tech Authority (consulté le 12 juillet 2018)
  5. (en-US) Elena Opris, « Freemake Video Downloader Review – Efficient with Optional File Conversion », softpedia, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  6. (en-US) « Freemake Video Converter Removal Tool - malwarekillers.com », MalwareKillers.com,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Freemake Video Downloader Removal Guide », sur www.xp-vista.com (consulté le 12 juillet 2018)