Frederick William Franz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frederick Franz
Description de cette image, également commentée ci-après
Joseph W. Franz au Béthel de Brooklyn
Nom de naissance Frederick William Franz
Naissance
Covington, Kentucky (États-Unis)
Décès (à 99 ans)
Brooklyn, New York (États-Unis)
Nationalité américaine
Activité principale
Président des Témoins de Jéhovah

Frederick William Franz, né le à Covington et mort le à Brooklyn est un administrateur de société et dirigeant religieux américain. Il est le président de la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania, l'entité légale des Témoins de Jéhovah, de 1977 à sa mort, en 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Frederick Franz est baptisé à l'église luthérienne, mais il assiste pour des raisons pratiques aux messes catholiques durant son enfance, avant de rejoindre l'église presbytérienne[1]. Il obtient le diplôme d'une école supérieure en 1911, et s'inscrit ensuite à l'université de Cincinnati, où il étudie les arts puis le grec biblique pendant deux ans[2],[3], dans l'intention de devenir un prédicateur presbytérien[1].

Carrière au sein des Témoins de Jéhovah[modifier | modifier le code]

Son association avec les Étudiants de la Bible commence après la lecture des ouvrages de Charles Taze Russell. Il se fait baptiser comme étudiant de la Bible soit le 30 novembre 1913[4] soit, d'après Franz lui-même, le 5 avril 1914[5].

En 1920, il rejoint le siège mondial de la société Watchtower à Brooklyn, dans la ville de New York[1], et en 1926, il devient membre du comité éditorial comme spécialiste des questions de recherche biblique et comme rédacteur des publications de la Watchtower. Franz est le théologien principal de la société[6] et l'un des principaux intervenants dans la préparation de la Traduction du Monde Nouveau des Saintes Écritures[7].

Entre 1945 et 1977, il est vice-président de la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania et membre du Collège central des Témoins de Jéhovah avant de remplacer Nathan Knorr comme président en juin 1977[2]. En janvier 1975, il annonce la fin du monde pour la même année.

Son neveu, Raymond Franz, démissionne du Collège central, avant d'être ensuite exclu en 1980 durant la présidence de son oncle[8].

Franz meurt le à Brooklyn, l'âge de 99 ans[9]. Son successeur est Milton Henschel.

Il connaissait l'allemand, et pouvait aussi lire le latin et le grec. Dans ses dernières années, il maîtrisait aussi l'espagnol, le portugais, le français, et avait des bases d'hébreu[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) "Looking Back Over 93 Years of Living", The Watchtower, 1er mai 1987, page 22-30.
  2. a et b Les Témoins de Jéhovah - Proclamateurs du Royaume de Dieu, Watch Tower Bible & Tract Society, 1993, page 111.
  3. a et b (en) M. James Penton, Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah's Witnesses, University of Toronto Press, 1997, 2nd ed. (ISBN 0-8020-7973-3), p. 174
  4. (en) "Rewarded With the Crown of Life", The Watchtower, March 15, 1993, page 31, 32.
  5. (en) "Looking Back Over 93 Years of Living", The Watchtower", 1er mai 1987, page 25
  6. (en) Alan Rogerson, Millions Now Living Will Never Die: A Study of Jehovah's Witnesses, Constable & Co, London, (ISBN 0-09-455940-6), p. 66
  7. (en) Michael Marlowe editor, The New World Translation, published online by Bible Research
  8. (en) Witness Under Prosecution, Time Magazine, 22 février 1982
  9. (en) Marvine Howe, « Frederick W. Franz, A Religous Leader, Dies in Office at 99 », sur nytimes.com, (consulté le 11 octobre 2014).