Frederick Griffith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frederick Griffith
Image dans Infobox.
Frederick Griffith en 1936
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Frederick Griffith (1879 - 1941) était un médecin et bactériologue anglais, devenu célèbre par l'expérience scientifique qui porte son nom. Griffith mis en évidence l'absorption d'un facteur génétique par une souche de pneumocoques (1928)[1]. Après avoir injecté à des souris des pneumocoques R non virulents ainsi qu'une petite quantité de pneumocoques S virulents mais tués par la chaleur, ces souris mouraient tout de même. De plus, des pneumocoques S furent retrouvés dans le sang des souris mortes. On sait aujourd'hui que l'ADN des bactéries de souche S avait résisté à la chaleur et qu'il était entré dans les bactéries de souche R, leur permettant de résister au système immunitaire de l'hôte.

Griffith a le premier mis en évidence le principe d'un échange de gènes entre bactéries, appelé transformation génétique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Chevassus-au-Louis, « ADN ET INFORMATION GÉNÉTIQUE », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 4 février 2020)
  • Griffith F.: The significance of pneumococcal types, in: J. Hyg. 27 (1928) 113-159

Liens externes[modifier | modifier le code]