Frederick Gardiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gardiner.
Frederick Gardiner
Description de cette image, également commentée ci-après
Frederick Gardiner vers 1900
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 1850,
Londres
Décès 1919,
Londres
Carrière
Disciplines alpinisme sans guide
Période active 1868-1914
Compagnons de cordée Peter Knubel, Charles et Lawrence Pilkington, William Auguste Coolidge
Ascensions notables Première ascension du sommet sud de l'Elbrouz (point culminant) ; première ascension sans guide de la Meije
Profession Armateur

Frederick Gardiner, né en 1850 à Londres et mort en 1919 dans cette même ville, est un explorateur et alpiniste britannique. Pionnier de l'alpinisme sans guide, il réalise un grand nombre d'ascensions dans les Alpes et le Caucase.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frederick Gardiner commence véritablement l'alpinisme en 1869 par l'ascension du mont Rose. L'année suivante il gravit le Cervin en compagnie d'Horace Walker et de sa fille Lucy Walker. Il engage régulièrement le guide Peter Knubel jusqu'en 1878, date à laquelle il se tourne vers l'alpinisme sans guide en compagnie de ses cousins Charles et Lawrence Pilkington. Il fait aussi cordée avec William Auguste Coolidge et Christian Almer. En 1913, Frederick Gardiner conclut : « Cette saison est ma quarante-sixième ; j'ai effectué mille deux cents ascensions au cours de quatre-vingt-un séjours dans les Alpes. » Coolidge a publié les détails de ce bilan dans une brochure parue en 1920.

Frederick Gardiner assure la vice-présidence de l'Alpine Club de 1896 à 1898.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Christian Imboden, Berge: Beruf, Berufung, Schicksal. Die St. Niklauser Bergführer als Wegbereiter des internationalen Alpinismus, Rotten Verlag, Visp, 2013 (ISBN 3-907624-48-3), « le guide de haute montagne » pp. 73-81, 169, 183, « premières ascensions » pp. 108-119

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 4, Paris, Atlas, , 2400 p.
  • W. A. B. Coolidge, The Alpine career (1868-1914) of Frederick Gardiner, 1920