Frederick Gage Todd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frederick Gage Todd
Frederick Gage Todd.jpg
Frederick Gage Todd, 1909
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Frederick Gage Todd (né le à Concord, New Hampshire et mort le à Montréal, Québec) était un architecte paysagiste américain dont la carrière s'est déroulée entièrement au Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au Collège d'agriculture d'Amherst (Massachusetts), Frederick Gage Todd devint apprenti dans le cabinet d'architecture paysagiste des frères Olmsted, puis s'installa à Montréal en 1900.

Il travailla pour de nombreux projets d'aménagement publics ou privés au Canada et peut être considéré comme le premier architecte paysagiste du pays[1].

Il a notamment dessiné les jardins de Shaughnessy Heights à Vancouver, du Bowring Park à Saint-Jean (Terre-Neuve) et le parc des Champs-de-Bataille (Plaines d'Abraham) à Québec,

Mais c'est à Montréal, sa ville d'adoption, que l'influence de Frederick Gage Todd est la plus marquante. Ses réalisations comprennent l’aménagement du lac aux Castors sur le Mont Royal et du parc de l'île Sainte-Hélène, de nombreux parcs urbains plus petits, le cimetière Parc commémoratif de Montréal et le Jardin du chemin de la Croix de l'Oratoire Saint-Joseph. Il aménage plusieurs jardins privés répartis sur l'île de Montréal et collabore au Jardin botanique de Montréal dirigé par le frère Marie-Victorin. Il réalise aussi le premier plan d'aménagement de Ville Mont-Royal[2].

En 1932 à Salaberry-de-Valleyfield, Todd a également réalisé le parc Delpha-Sauvé, situé sur une presqu'île au centre-ville, et qui est encore aujourd'hui le plus grand parc de la localité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]