Frederick Alderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alderson.
Frederick Alderson
Description de l'image FredericAlderson.png.
Fiche d'identité
Nom complet Frederick Hodgson Rudd Alderson
Naissance
à Hartford (Cheshire) (Angleterre)
Décès (57 ans)
à Hartlepool (Angleterre)
Poste trois-quart
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
 ????-????
 ????-????
Cambridge
Hartlepool Rovers
Barbarians
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1891-1893Drapeau : Angleterre Angleterre6 (11)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Frederick Hodgson Rudd Alderson, né le à Hartford (Cheshire) et mort le à Hartlepool, est un joueur de rugby à XV anglais évoluant au poste de trois-quart pour l'équipe d'Angleterre. Il joue à six reprises en sélection nationale. Il participe au tournoi britannique 1892 remporté par l'Angleterre en obtenant une triple couronne[1].

Il évolue en club avec club l'université de Cambridge, les Hartlepool Rovers ; il fait partie de la première équipe du club sur invitation, les Barbarians.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alderson naît à Hartford en 1867; il est scolarisé à Durham, poursuivant ses études au Clare College de l'université de Cambridge en 1886[2]. Il obtient un Baccalauréat en arts en 1889; cette même année, il devient maître assistant de la Henry Smith School d'Hartlepool. Il devient proviseur de l'école en 1892, un poste qu'il occupe jusqu'à sa mort en 1925.

Carrière[modifier | modifier le code]

Alderson se fait remarquer au rugby tout d'abord en représentant l'équipe de l'université de Cambridge dans le duel annuel l'opposant à l'université d'Oxford, et ce lors des années 1887 et 1888. Les liens tissés à Cambridge lui sont utiles; William Percy Carpmael, un partenaire de club de Cambridge, invite Alderson à rejoindre l'équipe nouvellement formée des Barbarians[3]. En 1890, il fait partie de la première équipe du club sur invitation, il participe à la tournée de 1891-1892 dans le sud-ouest de l'Angleterre et au pays de Galles.

Quand Alderson déménage à Hartlepool, il rejoint le club local des Hartlepool Rovers. Alors qu'il évolue avec les Rovers, il honore sa première cape internationale quand il est retenu pour l'équipe d'Angleterre pour disputer le tournoi britannique 1891[1] lors du match d'ouverture face à l'équipe du pays de Galles le . Alderson hérite du capitanat pour son premier match, un honneur qu'il conserve lors de cinq des six matchs internationaux qu'il dispute (il est capitaine les saisons 1891 et 1892). Son équipe d'Angleterre l'emporte 7-3 à Rodney Parade, avec deux transformations de sa part sur les trois essais inscrits par l'Angleterre. Avec Alderson, l'Angleterre l'emporte sur l'équipe d'Irlande mais elle s'incline contre l'Écosse[1], qui remporte également la triple couronne[4], exploit qu'ambitionnait l'équipe d'Angleterre.

Le championnat 1892 voit l'Angleterre remporter ses trois matchs. Alderson est le capitaine de cette formation qui réussit la triple couronne. Il conduit l'équipe contre le pays de Galles et contre l'Écosse. Alderson manque le match contre les Irlandais, le capitanat revient à Sammy Woods ; Frederick Alderson inscrit un essai et une transformation pour le premier match[5] et une transformation pour le second[1]. C'est la troisième triple couronne de l'Angleterre. Les victoires sont nettes : 17-0 (quatre essais à rien) puis 7-0[6], et enfin 5-0[7], soit sept essais inscrits et aucun point encaissé. L'Angleterre est la première équipe qui termine la saison sans concéder un point.

Frederick Alderson est retenu avec l'équipe d'Angleterre pour disputer le tournoi britannique en 1893[1] pour le match d'ouverture face à l'équipe du pays de Galles[8]. Disputé à l'Arms Park de Cardiff, le terrain a été protégé du gel lors de la nuit précédente avec 500 brasiers disséminés à travers l'aire de jeu[9]. Il en résulte que le terrain est glissant, et les conditions de jeu sont aggravées par la présence d'un vent fort[10]. L'équipe anglaise joue la première mi-temps avec le vent dans le dos et les neuf avants du pack anglais dominent leurs vis-à-vis gallois. À la pause, le pays de Galles est mené 7-0, avec des essais de Frederick Lohden et d'Howard Marshall et une transformation du capitaine anglais Andrew Stoddart. Le début de seconde mi-temps voit Marshall d'illustrer à nouveau à la suite d'un bon travail des avants anglais[11]. Cependant le pack anglais ne peut continuer sur un tel rythme et les joueurs faiblissent[11]. Les Gallois inscrivent deux essais avant qu'Howard Marshall n'inscrive un troisième essai pour son premier match avec les couleurs du XV de la Rose[1]. L'avantage est de 11-7. Les Gallois marquent un nouvel essai et un tir au but pour l'emporter 12-11.

Frederick Alderson ne connaît plus d'autre sélection.

Après avoir terminé sa carrière de joueur, Alderson continue à rester impliqué dans le rugby à XV en étant arbitre. En 1903 il arbitre un match international, la confrontation entre l'Écosse et l'Irlande à l'occasion du Tournoi britannique de rugby à XV 1903.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Frederick Alderson dispute six matchs avec l'équipe d'Angleterre. Il marque 11 points.

Détails des matchs de Frederick Alderson en équipe d'Angleterre[1],[12]
Année Compétition Matchs Points Essais Transf.
1891 Tournoi britannique 3 6 - 3
1892 Tournoi britannique 2 5 1 1
1893 Tournoi britannique 1 - - -
Total 6 11 1 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Frederic Alderson » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d e f et g (en) « Frederick Alderson », sur www.scrum.com (consulté le 20 octobre 2010)
  2. Frederick Alderson, J. & J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge University Press, 10 volumes, 1922–1958.
  3. Starmer-Smith, Nigel The Barbarians Macdonald & Jane's Publishers (1977) p. 217 (ISBN 0-86007-552-4)
  4. La triple couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matchs contre les trois autres, ce qui n'arrive pas nécessairement, elle remporte la Triple Couronne.
  5. (en) « Home Nations - Blackheath, 2 January 1892 - England 17 - 0 Wales », sur www.scrum.com (consulté le 27 septembre 2010)
  6. (en) « Home Nations - Manchester, 6 February 1892 - England 7 - 0 Ireland », sur www.scrum.com (consulté le 23 octobre 2010)
  7. (en) « Home Nations - Edinburgh, 5 March 1892 - Scotland 0 - 5 England », sur www.scrum.com (consulté le 23 octobre 2010)
  8. (en) « Home Nations - Cardiff, 7 January 1893 - Wales 12 - 11 England », sur www.scrum.com (consulté le 21 octobre 2010)
  9. Godwin 1984, p. 34
  10. Smith et Williams 1980, p. 86
  11. a et b Smith et Williams 1980, p. 87
  12. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-9075-5406-3)
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883-1983, Londres, CollinsWillow, , 498 p., relié (ISBN 978-0-0021-8060-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :