Frederic Ward Putnam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Putnam.
image illustrant l’archéologie image illustrant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie, un zoologiste, un botaniste ou un mycologue et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Frederic Ward Putnam
Frederic Ward Putnam.jpg

Frederic Ward Putnam

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
CambridgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse

Frederic Ward Putnam est un ichtyologiste, un naturaliste, un archéologue et un administrateur américain, né le à Salem et mort le à Cambridge (Massachusetts).

Il fait ses études à l’université Harvard sous Louis Agassiz (1807-1873) de 1856 à 1864. Parallèlement, il est assistant (1856-1864) au Museum of Comparative Zoology où il s’occupe des poissons et conservateur des vertébrés (1856-1867) à l’Essex Institute de Salem. En 1859, il devient conservateur d’ichtyologie à la Boston Society of Natural History, fonction qu’il conserve jusqu’en 1868.

Il dirige l’Essex Institute de 1864 à 1870 ainsi que le Museum of East India Marine Society de 1867 à 1869.

De 1867 à 1874, il est le fondateur et le premier directeur de la Peabody Academy of Science. De 1876 à 1878, assistant en ichtyologie au Museum of Comparative Zoology, puis conservateur de 1875 à 1909 du Peabody Museum of American Archaeology and Ethnology de l’université Harvard.

Il fonde l’American Naturalist en 1867 et The Naturalist’s Directory en 1865.

Il joue un très grand rôle dans la fondation et l’organisation de muséums et de département d’histoire naturelle et d’anthropologie, ainsi que de leurs publications respectives. Il est considéré comme le père de l’archéologie américaine.