Frédéric Rossille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Frederic Rossille)
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Rossille
FredericRossille-free-hands.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Frédéric Rossille (1955-) est un compositeur, chercheur et pianiste concertiste français.

"Un concert à Tokyo, un livre sur l'émotion et la musique, une émission sur Radio Pékin, l'ouverture d'une série de concerts à Brasilia, des hommages musicaux à Marguerite Yourcenar et à Victor Vasarely .... voici quelques-unes des étapes d'un parcours musical qui s'aventure sur plusieurs continents. Quelques repères jalonnent heureusement la traversée. Ils ont pour emblèmes de grandes figures comme celles d'Antoine Duhamel pour l'écriture musicale et de Sergueï Kouznetsov pour l'interprétation. Ils ont pour cartouches les titres de nombreux albums dont 'Sur la Colline Magique', 'A Day in Tokyo', 'Secret Garden'. Toujours et passionnément à l'affût des moindres indices de l'étrangeté et du rêve, Frédéric Rossille a fait son apparition dans le domaine acousmatique avant de s'élancer sur la voie royale de l'écriture pianistique et orchestrale. Sa musique néoconsonante déroule son arc-en-ciel irisé entre le matin attique et l'Orient rêvé."

Cécile Duchamp, médiatrice artistique c/o Rêves Magiques

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Alors qu'il participait dans les années 1980 à des recherches scientifiques en sciences cognitives à l'Unité 94 Inserm, Frédéric Rossille écrit sa première musique de film avant de rencontrer à Villeurbanne les compositeurs Antoine Duhamel et Pierre Jansen, le pianiste concertiste Sergueï Kouznetsov et le chef d'orchestre Olivier Dejours. Dans les années 1990, il fréquente l'École Normale de Musique de Paris, la Tribune Internationale des Compositeurs de l'Unesco et suit l'enseignement de Pierre Boulez au Collège de France. Il étudie la direction d'orchestre avec Jean-Jacques Werner et collabore aux programmes de l'IRCAM et de l'INA-GRM. Il rencontre Iannis Xénakis, Henri Dutilleux, Witold Lutoslawski, Jean-Pierre Yvaral, Ryuichi Sakamoto.

Publications et événements[modifier | modifier le code]

Il a écrit des musiques pour Radio-Pékin (1992), le championnat du monde de patinage artistique de Séoul (1992), les concerts de l'Université de Brasilia (1994), le festival ISMEAM de Sarvar en Hongrie (2000), des hommages à Marguerite Yourcenar en Roumanie (Cluj-Napoca, 2003) et au Japon (Tokyo, 2004), des hommages à Victor Vasarely à la Cité de la musique de Marseille (2006) et au Musée en Herbe (Paris, 2012).

En 1993, il a obtenu une bourse de recherche du ministère de la Culture et de la Francophonie pour des travaux sur la perception musicale.

En 2000, il a organisé un concert-conférence intitulé 'Trio Classique - Émotion et Musique' à la Cité internationale des arts (Paris). Cet événement a été suivi de la publication du livre 'Émotion et Musique' dont Frédéric Rossille est coéditeur (éditions EDK 2001).

Depuis 2011, il donne des conférences au séminaire « Musique et arts plastiques » dirigé par Michèle Barbe à l'université Paris IV Sorbonne. En juin 2013 il y a présenté un travail de recherche sur le thème « Yvaral et la musique minimaliste ».

Ses disques sont publiés sur son propre label Rêves magiques qu'il a créé en 1993.

Affiliations[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Ecouter et visionner[modifier | modifier le code]

  • Rêves Magiques - label discographique (sur le site de l'auteur)
  • mp3 files (sur le site de l'auteur)
  • Impression Soleil Levant : une pièce pour piano dédiée aux sinistrés du tsunami qui a frappé le Japon en mars 2011 (sur le site de l'auteur)
  • Prélude en si bémol mineur ('Voyage à Paris') : fichier MIDI et partition (sur le site 'Piano Bleu')
  • Hommage à Victor Vasarely : diaporama (sur youtube)

Lire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]