Frederic C. Howe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frederic C. Howe
Portrait of Frederic C. Howe.jpg
Fonction
Sénateur de l'Ohio (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Frederic Clemson Howe, né le à Meadville en Pennsylvanie et mort le à Oak Bluffs sur l'île de Martha's Vineyard, Massachusetts, était un homme politique américain. Il fut docteur en droit à l'université Johns-Hopkins en 1892 avant de devenir le sénateur de l'Ohio de 1906 à 1909. C'est à cette époque qu'il écrivit The Confessions of a Monopolist en 1906, livre dans lequel il écrit les moyens qui lui ont permis de réussir en politique, ainsi que l'utilité de la politique pour les capitalistes. Il fut également le commissaire de l'immigration du port de New York de 1914 à 1919.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frederic C. Howe épouse Marie Jenney (fondatrice du groupe féministe Heterodoxy) en 1904[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Confessions of a Monopolist[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est publié en 1906. Pour l'auteur les principales compétences que doit posséder un homme d'affaires ne sont pas des compétences entrepreneuriales, mais ce sont avant tout des compétences politiques. L'homme d'affaires doit en effet être capable de manipuler le système et les acteurs politiques afin d'en tirer profit. Ceci sous-entend que les principaux acteurs économiques depuis le XIXe siècle, comme les Rockefeller, n'ont pas construit leur fortune par le système économique, mais grâce au système politique. L'auteur veut également montrer que la politique, comme le droit, sont indispensables à l'existence d'entreprises monopolistiques.

Autres oeuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adickes, Sandra. To Be Young Was Very Heaven: Women in New York Before the First World War. Palgrave Macmillan, 2000

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert H. Bremner, « Honest Man's Story: Frederic C. Howe », The American Journal of Economics and Sociology, vol. 8, n° 4, 1949, p. 413–422.
  • Kenneth E. Miller, From Progressive to New Dealer : Frederic C. Howe and American Liberalism, Penn State University Press, 2010 (online lire en ligne), introduction.
  • LaVern J. Rippley, « Charles McCarthy and Frederic C. Howe : Their Imperial German Sources for the Wisconsin Idea in Progressive Politics », Monatshefte, vol. 80, n° 1, 1988, p. 67–81.

Liens externes[modifier | modifier le code]