Freddy Montaña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Montaña Cadena est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Montaña ; le second, maternel, souvent omis, est Cadena.
Freddy Montaña
Freddy Montaña 2012.jpg
Freddy Montaña lors du Tour de Colombie 2012
Informations
Nom de naissance
Freddy Emir Montaña CadenaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2010-2011Boyacá Orgullo de América
2013-2014Movistar Team America
2016Funde Huella-Giovanny Díaz
Équipes professionnelles

Freddy Montaña (né le à Aquitania, département de Boyacá) est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe EPM. Il est, notamment, monté deux fois sur le podium du Tour de Colombie en 2009 et en 2011, et a fini troisième du Clásico RCN 2010.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Freddy Montaña se présente au Tour de Colombie 2011 avec la ferme intention de l'emporter[1]. Toujours aux avant-postes, il monte sur le podium lors de la dernière étape, un contre-la-montre en côte, qu'il remporte[2].

En septembre, il gagne la Vuelta a Cundinamarca et y remporte deux étapes. Il s'empare du maillot de leader grâce à son succès dans la troisième étape[3], particulièrement accidentée et le lendemain, il réalise le meilleur temps dans un autre contre-la-montre en côte, s'octroyant ainsi la victoire finale[4].

Fin février, lors de la présentation de sa nouvelle équipe, il annonce ses objectifs pour l'année 2012, gagner le Tour de Colombie et le Clásico RCN. Il quitte l'équipe de sa région natale Boyacá Orgullo de América avec nostalgie, pour intégrer l'équipe continentale Movistar, assurant ne pouvoir laisser passer une telle opportunité de bien figurer, tant au niveau national que continental. Il justifie des objectifs élevés par la qualité des ressources humaines et matérielles de sa nouvelle formation[5]. Dès sa première course en Colombie, la Clásica de Cómbita, il démontre cette qualité en remportant le contre-la-montre en côte, et ce en battant le record que détenait Nairo Quintana[6]. (Devant le mauvais état des routes que devaient emprunter les coureurs, son équipe se retire et le prive du titre[7].)

À la mi-avril, il dispute la Clásica Panavial de Tulcán. Il gagne la première étape en solitaire et endosse le maillot de leader[8] jusqu'au contre-la-montre en côte de la pénultième étape, où malgré sa troisième place, il doit céder face à son coéquipier Óscar Soliz[9]. Il termine, néanmoins, deuxième de l'épreuve[10].

Année 2013[modifier | modifier le code]

Après un début de saison 2013, commencé à la Vuelta al Valle par une vingt-neuvième place, sans relief[11], Freddy Montaña est le seul à s'opposer à l'hégémonie des EPM - UNE dans la Clásica de Fusagasugá. En attaquant dans la deuxième étape, la plus accidentée de l'épreuve[12], il monte sur le podium final[13].

Quinze jours plus tard, Montaña réalise la même performance à la Vuelta al Tolima. Sous son impulsion, il s'isole avec Óscar Sevilla et deux autres coureurs dans l'étape-reine de l'épreuve[14]. Ce qui lui permet de finir troisième de la course, deux jours plus tard[15]. Début mai, il participe à la domination exercée par sa formation sur la Clásica Panavial - Ciudad de Tulcán[16]. Il profite de ses capacités de grimpeur pour remporter, en solitaire, la troisième étape[17].

Puis arrive l'épreuve majeur du calendrier national colombien, le Tour de Colombie. Montaña espère y jouer le titre[18]. Même s'il achève l'épreuve loin du podium convoité (treizième)[19], il remporte néanmoins une victoire d'étape. Il perd cinq minutes lors de la septième[20] et toute chance de bien figurer au classement final. Dans la onzième, à cinq kilomètres de l'arrivée, il s'échappe, sans réelle opposition, du groupe des favoris, auquel il appartenait, et malgré les attaques incessantes de son compagnon de fugue, John Martínez, Montaña s'impose[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Freddy Montaña en 2011

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI America Tour 203e[22] 80e[23] 67e[24] 153e[25] 41e[26] 74e[27] 216e[28] 588e[29]
UCI Europe Tour 193e[30]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « “Mi objetivo es ganar la Vuelta a Colombia”: Freddy Montaña », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 10 février 2012)
  2. (es) « Le classement de la treizième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2011 », sur docs.google.com (consulté le 10 février 2012)
  3. (es) « Vuelta a Cundinamarca: Freddy Montaña, etapa y liderato », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 10 février 2012)
  4. (es) « Vuelta a Cundinamarca: Freddy Montaña ganó la CRI y se coronó campeón », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 10 février 2012)
  5. (es) « 'Este equipo debe dar resultados': Freddy Montaña », sur www.eltiempo.com, (consulté le 28 février 2012)
  6. (es) « Clásica Cómbita: Freddy Montaña primer líder », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 5 avril 2012)
  7. (es) « Clásica de Cómbita: Santiago Ojeda se corona campeón. Jaime Chaparro se lleva el circuito », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 5 avril 2012)
  8. (es) « Fredy Montaña, el primer líder en la Vuelta a Tulcán », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 11 mai 2012)
  9. (es) « Vuelta a Tulcán: Soliz le arrebata el liderato a Montaña a una jornada del cierre. Ramiro Rincón 2º en la CRI », sur www.revistamundociclistico.com (consulté le 11 mai 2012)
  10. (es) « Vuelta a Tulcán: Javier Gómez gana la última etapa. Oscar Soliz se consagró campeón de la competencia. Freddy Montaña fue 2º en la general », sur revistamundociclistico.com (consulté le 11 mai 2012)
  11. (es) « Les classements officiels de la Vuelta al Valle 2013 », sur docs.google.com (consulté le 19 avril 2013)
  12. (es) « Clásica de Fusagasugá: Ramiro Rincón ganó la etapa reina y es nuevo líder », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 19 avril 2013)
  13. (es) « Les classements officiels de la Clásica de Fusagasugá 2013 », sur docs.google.com (consulté le 8 mai 2013)
  14. (es) « Vuelta al Tolima: Oscar Sevilla se impuso en el Líbano y mantiene el liderato », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 8 mai 2013)
  15. (es) « Les classements officiels de la Vuelta al Tolima 2013 », sur docs.google.com (consulté le 8 mai 2013)
  16. (es) « Vuelta a Tulcán: Barrida del Movistar Team América. Darwin Pantoja se queda con la última etapa. Byron Guamá con la general », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 25 mai 2013)
  17. (es) « Freddy Montaña ganó la tercera etapa en la Clásica de Tulcán », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 25 mai 2013)
  18. (es) « Reportajes Vuelta a Colombia 2013. “Me siento muy bien y dispuesto a luchar el título de la vuelta”: Freddy Montaña », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 10 novembre 2013)
  19. (es) « Le classement de la quatorzième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2013 », sur docs.google.com (consulté le 24 novembre 2013)
  20. (es) « Les différents classements de la septième étape du Tour de Colombie 2013 », sur docs.google.com (consulté le 24 novembre 2013)
  21. (es) « Vuelta a Colombia: Freddy Montaña se queda con la victoria en La Dorada. Luis Largo pasa al comando de la general individual », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 24 novembre 2013)
  22. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  23. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  24. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]