Freddie Spencer Chapman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Freddie Spencer Chapman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Sedbergh School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Explorateur, militaire, alpinisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinctions
Médaille polaire
Mungo Park Medal (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Chapman memorial.jpg
plaque commémorative

Freddie Spencer Chapman, né le , et décédé le , est un explorateur et un officier militaire britannique, pendant la Seconde Guerre mondiale, reconnu pour ses faits d'armes contre l'armée japonaise, lors de l'occupation japonaise de la Malaisie. Il a écrit différents ouvrages sur les pays qu'il a visité[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1907, sa mère meurt d'empoisonnement du sang lorsqu'il a 2 ans. Son père se fait tuer pendant la Première Guerre mondiale, à Ypres, en 1916[1].

Expéditions[modifier | modifier le code]

Au début de 1936, il a rejoint l'Expédition britannique à l'Everest de 1936. Il était non seulement un alpiniste passionné, mais il a également étudié l'histoire de l'alpinisme, le Dr Kellas faisant partie de ses héros. Il a connu des ascensions difficiles et a rencontré Basil Gould, le responsable politique du Sikkim, du Bhoutan et du Tibet. Gould a invité Spencer à assurer la fonction de secrétaire particulier de sa mission politique, de juillet 1936 à février 1937, afin de persuader le panchen-lama de revenir de Chine et d'établir une représentation britannique permanente à Lhassa. Spencer apprend le tibétain, suffisamment pour apprendre à converser. Il travaillait dans les cryptes, tenait un journal météorologique, pressait six cents plantes, séchait des graines et prenait des notes sur la vie des oiseaux. Il a tenu un journal des "événements" à Lhassa et a pris de nombreuses photographies qui ont été envoyées en Inde une fois par semaine. Il a été autorisé à explorer et l'a fait au milieu du Tibet et autour de la ville sainte[2].

À son retour de Lhassa, Chapman obtint la permission de diriger une expédition au Sikkim, composée de cinq personnes, vers la montagne sacrée de Chomolhari, que le groupe britannique avait emprunté pour se rendre du Tibet au Sikkim en juillet 1936. Chapman et Sherpa Passang Dawa Lama réussirent à devenir les premiers alpinistes à gravir le sommet culminant à 7314 m, qu’ils ont finalement atteints du côté bhoutanais après avoir trouvé la route impraticable du côté tibétain. La montagne ne devait plus être escaladée avant 1970[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) F Spencer Chapman, Open-air studies in Australia, London, (OCLC 315932177)
  • (en) F Spencer Chapman, J M Scott, P M H Lemon et Augustine Courtauld, Northern lights : the official account of the British Arctic air-route expedition 1930-1931, London, Chatto and Windus,
  • (en) Watkins' Last Expedition, 1934.
  • (en) Freddie Spencer Chapma (préf. Sir Charles Bell), Lhasa: The Holy City, London, (OCLC 187098572)
  • (en) Helvellyn to Himalaya, 1940.
  • (en) Memoirs of a Mountaineer, 1945 (réimpression combinée des deux précédents).
  • (en) Travels in Japanese-Occupied Malaya, 194?, 37 p. (OCLC 849917505) (réimpression de Geographical Journal, vol. CX (110), nos. 1-3, Juillet-septembre 1947.)
  • (en) The Jungle is Neutral, (ISBN 1-59228-107-9)
  • (en) Living Dangerously, 1953.
  • (en) Lightest Africa, London, Chatto & Windus, (OCLC 782063087)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jon Henley, « The great birdwatching war hero », sur The Guardian,
  2. a et b Claire Freeman, Frederick Spencer Chapman (1907-1971)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Brian Moynahan, Jungle soldier : the true story of Freddy Spencer Chapman, London, Quercus, , 418 p. (ISBN 9781849162081, OCLC 559851041)
  • (en) Simon Courtauld, The Watkins Boys : [August Courtauld, Martin Lindsay, Quintin Riley, John Rymill, Jimmy Scott, Freddy Spencer Chapman, Gino Watkins], Wilby, Norwich Michael Russell, (ISBN 9780859553186, OCLC 838136817)

Liens externes[modifier | modifier le code]