Fred Paronuzzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fred Paronuzzi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
SavoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Fred Paronuzzi est un écrivain français né en Savoie le . Il a longtemps travaillé à l'étranger (Écosse, Slovaquie, Canada, USA). Il est actuellement professeur d'anglais à Chambéry (Savoie), en lycée professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier roman, 10 ans 3/4, rencontre un joli succès et lui vaut de figurer parmi les auteurs sélectionnés par les lecteurs du festival du Premier roman de Chambéry en 2004.

Il y retrace le parcours d'un jeune immigré italien installé dans un petit village industriel savoyard, au cœur des années 1970. À travers ce regard d'enfant, l'auteur nous propose un récit doux-amer...

Son deuxième roman sort en 2005 sous le titre Comme s'ils étaient beaux, aux éditions Le Dilettante. Une histoire d'amour entre deux personnages que la vie n'a pas épargnés et qui, de prime abord, semblent ne pas avoir droit au bonheur. Et pourtant...

Dans son troisième roman, La Lettre de Flora, sorti en 2007 aux éditions Robert Laffont, il nous propose un livre très court, tendu, où derrière la pudeur des mots et des personnages affleure une émotion brute.

Fred Paronuzzi poursuit depuis sa carrière d'auteur dans le domaine de la littérature jeunesse avec plusieurs ouvrages publiés chez Thierry Magnier éditeur, mais pouvant tout aussi bien s'adresser à un lectorat adulte. Son roman Mon père est américain a reçu le Prix ados Rennes/Ille-et-Vilaine 2014.

En 2014, toujours, il fait ses débuts en tant que scénariste de bande dessinée (chez Sarbacane) et publie un premier album pour les jeunes lecteurs (chez Kaléidoscope).

En 2015, son diptyque publié chez Magnier, Capitaine Triplefesse (tome 1 : A l'abordage ! tome 2 : A la rescousse !) connait un grand succès.

En 2017, Gérard et le machin collant obtient le prix le prix Croqu'livres de la ville de Chambray-lès-Tours et le prix Petite enfance de la ville de Gaillac (écoliers du Gaillacois).

Les livres de Fred Paronuzzi sont traduits en russe, allemand, anglais (américain), chinois et portugais (du Brésil).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 10 ans 3/4, éditions Le Dilettante, 2003 (ISBN 9782290336236)
  • Comme s'ils étaient beaux, éditions Le Dilettante, 2005 (ISBN 9782842631031)
  • La Lettre de Flora, éditions Robert Laffont, 2007 (ISBN 9782266175722)
  • Un Cargo pour Berlin, Thierry Magnier éditeur, 2011 (ISBN 9782844208859)
  • Mon père est américain, Thierry Magnier éditeur, 2012 (ISBN 978-2-36474-035-8)
  • Là où je vais, Thierry Magnier éditeur, 2013
  • Capitaine Triplefesse, à l'abordage ! (1), Thierry Magnier éditeur, 2015
  • Capitaine Triplefesse, à la rescousse ! (2), Thierry Magnier éditeur, 2015
  • Il faut sauver la lune, Thierry Magnier éditeur, 2017

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Terrains minés, Thierry Magnier éditeur, 2010 (ISBN 9782844208040)
  • Dans les cordes, Thierry Magnier éditeur, 2014

Bandes dessinées (scénariste)[modifier | modifier le code]

  • Zia Flora (dessin : Vincent Djinda) Sarbacane éditions, 2014

Albums[modifier | modifier le code]

  • Gérard le bousier (illustrations : Andrée Prigent), les éditions Kaléidoscope, 2014
  • Gérard et la machin collant (illustrations : Andrée Prigent), Kaléidoscope, 2016
  • Football Cosmique (illustrations : Robin), Gallimard Jeunesse, 2016
  • Le bébé géant (illustrations Kris di Giacomo), Kaléidoscope, 2017

Participations (recueils de nouvelles collectifs)[modifier | modifier le code]

  • Le Facteur, éditions Delphine Montalant, 2003
  • Rencontres au bout du monde, Le bout du monde éditions, 2007
  • Sauve qui peut les vacances, Thierry Magnier éditeur, 2013

Publications presse[modifier | modifier le code]

  • En avance malgré lui (Nouvelle, Sciences et vie junior hors série, septembre 2010

Sources[modifier | modifier le code]

Interviews de l'auteur :