Fred Nardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Nardin
Surnom Fred Nardin
Naissance (34 ans)
Saint-Rémy (Saône-et-Loire)[1]
Activité principale pianiste, organiste, arrangeur et compositeur
Genre musical Jazz
Instruments Piano, orgue
Site officiel www.fredericnardin.com

Frédéric Nardin, dit Fred Nardin, né le à Saint-Rémy (Saône-et-Loire), est un pianiste, organiste, arrangeur et compositeur de jazz français.

Il se produit en trio aux côtés de Leon Parker et Or Bareket, ainsi qu'au sein de l'Amazing Keystone Big Band, qu'il a cofondé, du Fred Nardin/Jon Boutellier 4tet ou du Switch Trio. Sideman très sollicité de la scène jazz parisienne[2], il a notamment joué avec Cécile McLorin Salvant, Stefano Di Battista, Evan Christopher, André Ceccarelli, Jesse Davis, Rodney Green, Scott Hamilton, Nancy Harms, Didier Lockwood, Charnett Moffett, Stochelo Rosenberg, Joe Sanders, Jacques Schwarz-Bart, Gary Smulyan, Véronica Swift, Sophie Alour, Gaël Horellou...

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Fred Nardin est issu d'une famille de musiciens amateurs : son père joue de la batterie et de l'harmonica, sa sœur du piano et son frère de la batterie[1]. Après avoir entendu sa sœur jouer des œuvres classiques (Bach, Mozart, Chopin, Fred Nardin prend ses premiers cours de piano à cinq ans[1]. À partir de 9 ans, il étudie la musique classique et le jazz au Conservatoire de Chalon-sur-Saône puis intègre, à l'âge de 18 ans, le département Jazz et Musiques improvisées du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP)[3] où il obtiendra en 2011 son master.

En 2013, sa passion pour l’écriture et le cinéma l'amène à poursuivre ses études musicales dans la classe de composition de musique à l’image du CNSMDP dirigée par Laurent Petitgirard et Marie-Jeanne Serero dont il sortira diplômé en 2015.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2010, il fonde The Amazing Keystone Big Band avec ses trois camarades Jon Boutellier, Bastien Ballaz et David Enhco, grande formation de 18 musiciens[3]. Leur premier album Pierre et le Loup... et le jazz, ré-adaptation pour grand orchestre de jazz de la célèbre œuvre de Prokofiev et conté par Denis Podalydès et Leslie Menu, a remporté le prix du Meilleur album de jazz français de l’Académie du jazz en 2013[4]. Suivront Le Carnaval jazz des animaux conté par Édouard Baer, sorti en octobre 2015 et Monsieur Django et Lady Swing, conté par Guillaume Gallienne, sorti en novembre 2017. L’Amazing Keystone Big Band a également collaboré avec Quincy Jones, Rhoda Scott, Cécile McLorin Salvant, Zaz, Charles Aznavour, Liz McComb, Nikki Yanofsky, James Carter, Gregory Porter, Kellylee Evans, Bill Mobley... et a été récompensé d'une Victoires du Jazz dans la catégorie « Meilleur groupe de l’année » en 2018[5].

En 2017, il reçoit le Prix Django-Reinhardt (musicien français de l’année 2016) de l’Académie du jazz[6]. La même année sort Opening, un album en trio avec Or Bareket et Leon Parker, salué par la critique[3],[7].

En 2018, il est nommé aux Victoires du jazz[8] dans la catégorie « Artiste qui monte ».

Enseignement[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière de musicien, il a enseigné de 2009 à 2015 le piano jazz au CRR de Chalon-sur-Saône et l’arrangement et le piano jazz au Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique de Bourgogne de 2011 à 2015[9].

Style[modifier | modifier le code]

Nourri de swing et de bebop, le style de Fred Nardin s'inspire aussi bien de musiciens dits classiques, comme Debussy ou Fauré, que de musiciens de jazz, comme Nat King Cole, Oscar Peterson, Duke Ellington, Thelonious Monk, Mc Coy Tyner, Kenny Kirkland, Kenny Barron ou encore Mulgrew Miller [3],[10]...

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou coleader[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Opening, Fred Nardin Trio (Jazz Family)
  • 2018 : At Barloyd's (Jazz&people)
  • 2019 : Look Ahead, Fred Nardin Trio (Naïve)
Avec The Amazing Keystone Big Band
  • 2013 : Live à Jazz à Vienne (Moose)
  • 2013 : Pierre et le Loup et le Jazz (Le Chant du Monde/Harmonia Mundi)
  • 2015 : Le Carnaval jazz des animaux (Nôme)
  • 2017 : Live au Crescent (Nôme)
  • 2017 : Mr Django & Lady Swing (Nôme)
  • 2017 : Jazz Loves Disney (Verve)
  • 2017 : Django Extended (Nôme)
  • 2018 : La voix d'Ella (Nôme)
  • 2018 : We love Ella (Nôme)
Autres formations
  • 2014 : At Home, Switch Trio (Black & Blue)
  • 2016 : Watt's, Fred Nardin/Jon Boutellier quartet (Gaya)
  • 2020 : In Town, Switch Trio (Jazz Family)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec le Big Band Chalon Bourgogne
  • 2009 : À l'arbre par la fenêtre (CDA BBCB)
Avec Sophie Alour
Avec Gaël Horellou
  • 2014 : Gaël Horellou Trio - Roy (le petit label)
  • 2016 : Moral de fer (le petit label)
  • 2021 : "Power Organ Quintet" (Fresh Sound)
Avec Zaz
Avec Véronique Hermann Sambin
  • 2015 : Basalte (Jazz Family)
Avec Patricia Bonner
  • 2016 : A song for You
Avec Jean-Philippe Scali
  • 2016 : Low Down (Gaya)
Avec Alex Freiman
  • 2017 : Play it Gentle (Gaya)
Avec Hugo Lippi
  • 2019 : Comfort Zone (Gaya)
Avec Nancy Harms
  • 2019 : She (Gazelle records)
Avec Petter Wettre
  • 2021 : The Last Album (Grappa Musikkforlag)
Avec Stefano Di Battista
  • 2021 : Morricone stories (Warner Music)

Autres collaborations[modifier | modifier le code]

Direction artistique / direction d'orchestre / arrangements
  • 2013 : Cécile McLorin Salvant, Woman Child, Le Front caché sur tes genoux (Mack Avenue Records)
  • 2015 : Véronique Hermann Sambin, Basalte (JazzFamily)
  • 2019 : Nancy Harms, She (Gazelle records)
  • 2019 : Hugo Lippi, Comfort Zone (Gaya Music)
  • 2020 : Jon Boutellier, On Both Sides of the Atlantic (Gaya Music)
  • 2021: Stefano Di Battista, Morricone Stories (Warner Music)

Musique de film[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Fred Nardin », sur pianobleu.com (consulté le 1er octobre 2018).
  2. « FRED NARDIN TRIO », sur jazzasete.com (consulté le 1er octobre 2018).
  3. a b c et d « Fred Nardin "Opening" », Album jazz de la semaine, sur fip.fr (consulté le 1er octobre 2018).
  4. a et b « Palmarès 2013 », sur academiedujazz.com (consulté le 27 février 2018).
  5. a et b « Palmarès Victoires du Jazz 2018 »
  6. « Palmarès 2016 », sur academiedujazz.com (consulté le 1er octobre 2018).
  7. Jean-Marc Gelin, « Fred Nardin respire le jazz ! », sur lesdnj.over-blog.com, (consulté le 1er octobre 2018).
  8. « Spécial nominations aux Victoires du Jazz 2018 », Fip Radio,‎ (lire en ligne, consulté le 12 septembre 2018).
  9. « CRJ BOURGOGNE FRANCHE COMTE: L'aide aux musiciens et aux formations régionales : le missionement », sur www.crjbourgognefranchecomte.org (consulté le 5 mai 2018).
  10. « Le jazz en Bourgogne # 9 : entretien avec Frédéric Nardin - CultureJazz.fr », sur www.culturejazz.fr (consulté le 6 octobre 2018)
  11. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 30 janvier 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]