Fred Mandel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fred Mandel
Nom de naissance Frederick Lawrence Mandel
Naissance
Estevan, Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock
Instruments claviers, guitare
Années actives depuis les années 1970

Fred Mandel (né en 1956[1] à Estevan) est un claviériste et guitariste canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fred Mandel joue comme musicien de studio et de tournée sur trois albums d'Alice Cooper (The Alice Cooper Show, Flush the Fashion et Special Forces) entre 1977 et 1981[1]. Il participe aussi à l'enregistrement de l'album The Wall (1979) de Pink Floyd, sur lequel il joue de l'orgue[1] et joue avec Supertramp. En 1982, il est engagé pour jouer des claviers sur la tournée américaine de Queen[2]. Il devient ensuite sur The Works (1984) le premier musicien extérieur au groupe à participer à un album de Queen, signant notamment le solo de synthétiseur, souvent confondu avec un solo de guitare, sur I Want to Break Free[3]. De 1984 à 1990, il joue de la guitare et des claviers pour Elton John[1],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Fred Has Appeared on some of the Greatest Albums in Rock History sur Jewish Telegraph
  2. Mark Blake (trad. de l'anglais), Queen : Toute l'histoire, Rosières-en-Haye, Camion blanc, , 651 p. (ISBN 978-2-35779-201-2), p. 447-448
  3. Mark Blake (trad. de l'anglais), Queen : Toute l'histoire, Rosières-en-Haye, Camion blanc, , 651 p. (ISBN 978-2-35779-201-2), p. 464-465
  4. (en) Fred Mandel Credits sur AllMusic

Liens externes[modifier | modifier le code]