Fred Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fred Bernard
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Fred Bernard, né le à Beaune (Côte-d'Or), est un auteur de bande dessinée et illustrateur français de livres jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille, originaire d'Italie, est installée en Bourgogne depuis deux générations, et il passe toute sa jeunesse dans le village de Savigny-lès-Beaune, auquel il reste très attaché (le village est le décor de plusieurs scènes de la bande dessinée Jeanne Picquigny). En 1987, plutôt que de rejoindre l'entreprise de maçonnerie familiale, il part à Lyon pour étudier à l'École Émile-Cohl[1]. Il y rencontre François Roca en 1990[2],[3], avec lequel il se lie d'amitié. Depuis 1996, ils co-réalisent de nombreux albums illustrés pour enfants, qui séduisent autant le public que la critique (prix Sorcière 1997, prix Goncourt jeunesse en 1996 et 2001, prix Baobab 2001, prix Chrétien de Troyes en 2003, etc).

En 1989, avec des amis des Beaux-Arts, il prend contact avec Nino Ferrer à travers un échange de lettres. Invité par le chanteur, il se rend à sa propriété de la Taillade.Les deux hommes, que 35 ans séparent, se lient d'amitié et Fred Bernard demeure régulièrement à La Taillade[4]. Il illustre la première intégrale posthume de l'artiste, publiée en 2004, par une bande-dessinée en noir et blanc de 50 pages qui résume la vie de cet artiste utopiste[5].

En 2003, il publie sa première bande dessinée, La Tendresse des crocodiles, qu'il a réalisée seul[6]. Il s'affirme comme un auteur singulier dans le paysage de la bande dessinée contemporaine. Son œuvre s'ancre dans la tradition du récit de voyage ou d'aventure, un genre littéraire qu'il a découvert à l'adolescence par ses lectures de Jack London, Herman Melville, Ernest Hemingway, Jules Verne ou Hugo Pratt. En 2009 paraît Himalaya Vaudou, chez Drugstore, avec Jean-Marc Rochette[7],[8],[9].

En 2018 sont publiées deux bandes dessinées sur des dessins de Benjamin Flao : Essence[10],[11] et Le Secret de Zara[12],[13],[14].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essai[modifier | modifier le code]

  • Carnet d’un voyageur immobile dans un petit jardin, Albin Michel, 2020.

Livres jeunesse[modifier | modifier le code]

Texte de Fred Bernard, illustrations de François Roca
  • La Reine des fourmis a disparu, Albin Michel, 1996.
  • Le Secret des nuages, Albin Michel, 1997.
  • Le Jardin de Max et Gardenia, Albin Michel, 1998.
  • Le Train Jaune[15], Seuil, 1998.
  • Monsieur Cloud nuagiste, Le Seuil, 1999.
  • Cosmos, Albin Michel, 1999.
  • Ushi, Albin Michel, 2000.
  • Jeanne et le Mokélé[2], Albin Michel, 2001.
  • Jésus Betz[16], Seuil, 2001.
  • La Comédie des Ogres, Albin Michel,2003.
  • L'Homme-Bonsaï[2], Albin Michel, 2003.
  • L'Indien de la tour Eiffel[17], Seuil, 2004.
  • Cheval Vêtu, Albin Michel, 2005.
  • Uma, la petite déesse[18],[19], Albin Michel, 2006.
  • Rex et moi, Albin Michel, 2007.
  • Soleil noir[20],[21], Albin Michel, 2008.
  • Le Pompier de Lilliputia, Albin Michel, 2009.
  • Anouketh, Albin Michel, 2011.
  • La Fille du Samouraï, Albin Michel, 2012.
  • Rose et l'automate de l'opéra, Albin Michel, 2013
  • Anya et Tigre blanc, Albin Michel Jeunesse, 2015
  • Le fantôme du Cirque d'hiver : raconté par Spirit & Dino, Albin Michel jeunesse, 2016
  • La malédiction de l'anneau d'or[22],[23],[24], Albin Michel jeunesse, 2017
Autres
  • Mon ami crocodile[2],[6] (texte et illustration), Albin Michel, 1996.
  • Wharf le pirate, La licorne vengeresse (illustration), avec Philippe-Henry Turin (texte), Seuil, 1996.
  • L'Arche de Nino (illustration), avec Nino Ferrer (texte), Seuil, 2000. Livre-disque.
  • Le Petit Inconnu au ballon (illustration), avec Jean-Baptiste Cabaud (texte), Éditions Le Baron Perché, 2007
  • Les Vacances d'Eliot et Héloïse et autres histoires (texte), Gilles Eduar (illustration), Albin Michel Jeunesse, 2010
  • L'Histoire vraie de Kiki la tortue géante (texte), Julie Faulques (illustration), Nathan / Muséum d'histoire naturelle, 2013
  • L'Histoire vraie de Ralfone l'orang-outan (texte), Julie Faulques (illustration), Nathan / Muséum d'histoire naturelle, 2013
  • On nous a coupé leYen-Yen le panda géant (texte), Julie Faulques (illustration), Nathan / Muséum d'histoire naturelle, 2014
  • L'Histoire vraie de Pamir le cheval de Przewal Ski (texte), Julie Faulques (illustration), Nathan / Muséum d'histoire naturelle, 2014
  • Monsieur Moisange (texte), Gwendal Le Bec (illustration), Albin Michel, 2015
  • L'Histoire vraie de Siam l'éléphant (texte), Julie Faulques (illustration), Nathan / Muséum d'histoire naturelle, 2015
  • Le Grand match (texte), Jean-François Martin (illustration), Albin Michel Jeunesse, 2015

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

  • Au bout, Parakou[2], (texte et dessin), Seuil, 2003. Carnet de voyage.
  • Les Oiseaux voyageurs : Carnet de route (illustration), avec Stéphane Durand (texte), Seuil, 2003.
  • Paris couche-toi là !, texte de Camille Emmanuelle, Parigramme, 2014.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Série « Une aventure de Jeanne Picquigny »

Cette série de romans graphiques est le prolongement, sous une autre forme, de l'album Jeanne et le Mokélé (textes de Fred Bernard, illustrations de François Roca), publié en 2001 chez Albin Michel jeunesse.

  • La Tendresse des crocodiles : Une aventure de Jeanne Picquigny[6], Seuil, 2003[25].
  • L'Ivresse du poulpe : Une aventure de Jeanne Picquigny, Le Seuil, 2004.
    • Réédition en un seul volume de ces deux premiers ouvrages, Casterman, coll. « Écritures », 2012.
  • Lily Love Peacok : Une aventure de Jeanne Picquigny, Casterman, coll. « Écritures », 2006.
    Ce volume, dont l'héroïne est la fille d'Ernest Love Peacock et la petite-fille d'Eugene Love Peacock et Jeanne Picquigny, fait partie de la série, même si le personnage de Jeanne Picquigny est à l'arrière-plan.
  • La Patience du tigre : Une aventure de Jeanne Picquigny, Casterman, coll. « Écritures », 2012.
  • La Paresse du panda : Une aventure de Jeanne Picquigny[26], Casterman, janvier 2016.
Autres œuvres

Quelques prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Sorcières 1997, catégorie Album, pour La Reine des fourmis a disparu, avec François Roca
  • Prix Baobab 2001[28] pour Jésus Betz, avec François Roca.
  • Prix Chrétien de Troyes 2003[29] pour La Comédie des Ogres, avec François Roca
  • Prix des Incorruptibles 2011[30] pour Le pompier de Lilliputia, avec François Roca
  • Prix Nénuphar de l'album jeunesse 2015[31] pour Le pompier de Lilliputia, avec François Roca

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les invités de Ricochet : Fred Bernard et François Roca » (version du 11 septembre 2016 sur l'Internet Archive), sur Ricochet, .
  2. a b c d et e Eric Naulleau, « Textes et destin », Le Matricule des anges n°48, .
  3. Anne Francou « Entretien avec Fred Bernard & François Roca », réseau Canopé, décembre 2012.
  4. Henry Chartier, Nino Ferrer : c'est irréparable, Latresne, Le Bord de l'eau, , 173 p. (ISBN 978-2-915651-74-4), pages 7-10 (il s'agit de la préface de l'ouvrage, écrite par Fred Bernard)
  5. Ludovic Perrin, « Nino Ferrer, un itinéraire singulièrement pluriel », sur Libération,
  6. a b et c Philippe-Jean Cattinchi, « L'envol romanesque de Fred Bernard », sur Le Monde,
  7. a et b Yves-Marie Labé, « "Himalaya Vaudou" de Fred Bernard et Jean-Marc Rochette : le Père Noël reste une ordure », sur Le Monde,
  8. a et b Charles-Louis Detournay, « Himalaya Vaudou - Par Fred Bernard & Jean-Marc Rochette - Drugstore », sur Actua BD, .
  9. a et b L. Cirade, « Himalaya Vaudou », sur BD Gest, .
  10. a et b Laurence Le Saux, « La bédéthèque idéale #184 : “Essence”, road-movie allumé de Fred Bernard et Benjamin Flao », sur Télérama, .
  11. a et b Benjamin Roure, « Essence », sur BoDoï, .
  12. a et b Romain Gallissot, « Le Secret de Zara », sur BoDoï, .
  13. a et b David Taugis, « BD jeunesse : Le Secret de Zara, Fred Bernard, Benjamin Flao », Actua BD, .
  14. a et b Marine Planche, avis critique de Le Secret de Zara, dans La Revue des livres pour enfants, 1er février 2019 ; avis repris sur la notice BnF de l'ouvrage.
  15. « Avalanche de Noël », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  16. Cécile Pellerin, « Jésus Betz : "Freaks", signé Fred Bernard et François Roca », ActuaLitté, .
  17. Malika Person, « Point de fuite », Le Matricule des anges n°58, .
  18. Philippe-Jean Cattinchi, « Ganesh et Shiva expliqués aux enfants », sur Le Monde,
  19. Frédérique Roussel, « Uma, la petite déesse », sur Libération,
  20. Anne Godin, « Soleil noir », sur Ricochet,
  21. Michel Abescat, « Avis critique de Soleil noir, de Fred Bernard, François Roca », Télérama, no 3072,‎ .
  22. Fred Ricou, « “La malédiction de l’anneau d’or”, nouveau conte de Roca et Bernard », ActuaLitté, .
  23. Laura Crevel-Floyd, « La lune et le soleil : une épopée noire et lumineuse », sur L'Express,
  24. Michel Abescat, « Avis critique de La malédiction de l'anneau d'or, de Fred Bernard, François Roca », Télérama, no 3539,‎ .
  25. Olivier Maltret, « L'Afrique, c'est chic », BoDoï, no 67,‎ , p. 18.
  26. J-L Truc, « Interview : Fred Bernard a retrouvé Jeanne Picquigny avec La Paresse du Panda », sur Ligne claire,
  27. Rédaction, « Cléo de Fred Bernard », sur Le Monde,
  28. Lauréats du Prix Baobab, site Ricochet.
  29. Lauréats du Prix Chrétien de Troyes, site Ricochet
  30. Lauréats du Prix des Incorruptibles, site Ricochet.
  31. Lauréats du Prix Nénuphar de l'album jeunesse, site Ricochet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martine Laval, « Deux hommes en couleur », Télérama, n° 2814, 17 décembre 2003, p. 52-53.
  • Danielle Dubois Marcoin, « “Jésus Betz”, prix Baobab de l'album 2001, un ouvrage insolite et justement remarqué », Les Cahiers Robinson [Université d'Artois], n° 16, 2004, p. 151-154.
  • Anne Gorlier, « Conversation avec Fred Bernard », Lire écrire au collège [CRDP de Grenoble], n°68, automne 2004, p. 27-28.
  • Claude Combet, « Tandem », Livres Hebdo, n° 613, 16 septembre 2005, p. 45.
  • Juliette Salin, « Uma la petite déesse a deux papas », entretien, Epok, n°5, 13 au 19 octobre 2006, p. 30.
  • Simon Roguet, « Bousculet, mais sans malice. Rencontre avec Fred Bernard et François Roca », Citrouile, n°43, mars 2006, p. 9-10.
  • Brieg F. Haslé, « Cléo : une jeune fille d'aujourd'hui », dBD, no 46,‎ , p. 92.
  • Christophe Quillien, « Femmes libres et belles rebelles : Jeanne Picquigny », dans Elles, grandes aventurières et femmes fatales de la bande dessinée, Huginn & Muninn, (ISBN 9782364801851), p. 80-81.
  • Olivier Mimran, « Bijou : pierre qui roule devient maousse », dBD, no 138,‎ , p. 79.
  • [PDF] Dossier Fred Bernard et François Roca, Centre de recherche et d’information sur la littérature pour la jeunesse (CRILJ), 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :