Fraternité Saint-Dominique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fraternité Saint-Dominique
Cadre
Pays
Organisation
Site web

La Fraternité Saint-Dominique, dont le siège est le couvent de la Haye-aux-Bonshommes à Avrillé (en Maine-et-Loire), est une communauté religieuse catholique traditionaliste d’inspiration dominicaine bien que non reconnue officiellement par l’ordre des Prêcheurs car considérée comme plus ou moins proche de la Fraternité Saint-Pie-X de Mgr Lefebvre.

Ils célèbrent la messe et les sacrements selon le rite dominicain.

Historique[modifier | modifier le code]

Originellement, le couvent de la Haye-aux-Bonshommes était un monastère de l’ordre de Grandmont fondé au XIIe siècle. De cette époque, seule subsiste aujourd’hui l’église conventuelle. La communauté disposait d’une léproserie et d'une demeure pour le prieur[1]. Les actuelles aile sud et aile ouest du couvent furent reconstruites au XVIIe siècle. L’aile est, totalement détruite pendant la Révolution française, a été reconstruite à l’identique par la Fraternité Saint-Dominique (FSD) qui a racheté l’ensemble en . Avant la fondation et pendant quelques années après, les deux premiers frères, les Pères Innocent-Marie et Marie-Dominique, furent successivement aidés et conseillés par le Père dominicain Guérard des Lauriers et Monseigneur Lefebvre. Ils reçoivent d'ailleurs l'habit dominicain du Père Guérard des Lauriers O.P., le ; puis, sont ordonnés prêtres, en , par Mgr Lefebvre[réf. souhaitée].

S'étant rapprochée du courant anti-accordiste, dont l'Union sacerdotale Marcel-Lefebvre (USML), aujourd'hui dissoute, la Fraternité Saint-Dominique a clarifié officiellement sa position par un communiqué, daté du [2], en réponse au communiqué de la FSSPX du [3], lui-même émis en réaction à la consécration épiscopale de l'abbé Jean-Michel Faure par Mgr Williamson.

Les dominicains d'Avrillé organisent, chaque année, les journées Jean Vaquié en partenariat avec l'Action familiale et scolaire (AFS, fondée par Arnaud de Lassus)[réf. souhaitée].

Spiritualité dominicaine[modifier | modifier le code]

Les frères dominicains d’Avrillé éditent la revue du Sel de la terre, publication thomiste trimestrielle, portant sur les doctrine et spiritualité chrétiennes. Ils ont aussi la maison d'édition du Sel de la terre.

Implantations[modifier | modifier le code]

Composé des branches :

  • Masculine : couvent de la Haye-aux-Bonshommes, dont le prieur est le R.P. Pierre-Marie (de son nom d'état-civil : Geoffroy de Kergorlay)[4] depuis son élection le . Avec une dizaine de prêtres et plusieurs frères.
  • Tiers-Ordre (T.O.P.) appelé « Tiers-Ordre de la pénitence de saint Dominique » : d’une centaine de membres dans tout le monde. Pour info voir ci-dessous Liens externes.
  • Collège et lycée : Foyer Saint-Thomas-d'Aquin dans les bâtiments du Prieuré de la Haye-aux-Bonshommes acquis en [1]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]