Frasnes-lez-Buissenal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Frasnes-Lez-Buissenal)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frasnes.

Frasnes-lez-Buissenal
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Commune Frasnes-lez-Anvaing
Code postal 7911
Zone téléphonique 069
Démographie
Gentilé Frasnois(e)
Population 2 911 hab. (31/12/2006)
Densité 150 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ nord, 3° 39′ est
Superficie 1 945 ha = 19,45 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Frasnes-lez-Buissenal
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Frasnes-lez-Buissenal
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Frasnes-lez-Buissenal
Liens
Site officiel www.frasnes-lez-anvaing.be

Frasnes-lez-Buissenal [fʁanlebɥis(ə)nal][1] est une section de la commune belge de Frasnes-lez-Anvaing, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

La Tène (ca. 450-conquête romaine)[modifier | modifier le code]

La localité de Frasnes-lez-Buissenal est aussi connue pour avoir été le lieu au XIXe siècle de la découverte d'un trésor (au sens archéologique) composé de deux torques en or et de pièces de monnaie en or[2]. Les torques, datés de la fin du IIe siècle av. J.-C., sont décorés de motifs géométriques et animaliers. L'un est décoré d'une tête de bélier.

Ce trésor a été découvert le 5 février 1864 dans le Bois de Martimont aux environs de la source nommée Fontaine d'Enfer. L'enfouissement du trésor est daté de la conquête romaine par César entre 58 et 52 av. J.-C.

Il semble que le trésor ait été emmené en Allemagne durant la Première Guerre mondiale. Il a ensuite été revendu à un collectionneur new yorkais en 1953. Aujourd'hui, les neuf pièces restantes et les deux torques sont exposés au Metropolitan Museum de New York.

Personnalités attachées à la ville[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Peeters, Louvain-la-Neuve, 1994, p. 105.
  2. « c. IIe siècle av. J-C : torques en or de Frasnes-lez-Buissenal », sur http://connaitrelawallonie.wallonie.be

Bibliographie[modifier | modifier le code]

E. Soudan, Frasnes-lez-Buissenal. Pages d'histoire. Illustrations de Jean Patte. Ath, Delzenne, 1942.