Franz Ludwig Raufft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz Ludwig Raufft
Franz Ludwig Raufft 001.jpg
Naissance
Décès
1719 ou 1728
CasselVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinctions

Franz Ludwig Raufft, également appelé nommé Raff, Rauft ou Rouw, né le à Lucerne[1] et mort en 1719 ou 1728 à Cassel ou La Haye, est un peintre suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Melchior, portraitiste, et d'Anna Schwitzer, il étudie à Paris et à Rome ou il est membre de la société des peintres néerlandais Schilderbent[2] sous le surnom de Fondament.

Franz Ludwig Raufft obtient un troisième prix de Rome en peinture en 1684, sur le thème Enos fils de Seth, commence à invoquer le nom du seigneur, son nom est noté : Raufflt (Suisse)[3],[4].

Œuvres dans les musées[modifier | modifier le code]

  • nd - Enthauptung des Johannes des Täufers, Kunstmuseum de Lucerne[5]
  • ca1680 - Der Heilige Ambrosius erscheint den Mailändern, Kunstmuseum de Lucerne[5]
  • ca1710 - Esquisse pour la décoration d'un plafond au château de Cassel, Gemäldegalerie Alte Meister, Cassel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article Franz Ludwig Raufft du SIKART en ligne.
  2. Tapan Bhattacharya / DVU, « Raufft, Franz Ludwig » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 29 décembre 2009.
  3. (fr) « Archives de l'art français (1851) », sur gallica.bnf.fr
  4. (de) « Allgemeines Künstler-Lexicon (1921) (p. 20) », sur www.archive.org
  5. a et b (de) (en) « collections en ligne », sur sammlungonline.kunstmuseumluzern.ch

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]