Franz Ludwig Raufft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz Ludwig Raufft
Franz Ludwig Raufft 001.jpg
Naissance
Décès
1719 ou 1728
Nationalité
Activité
Distinction

Franz Ludwig Raufft, également appelé nommé Raff, Rauft ou Rouw, né le à Lucerne[1] et mort en 1719 ou 1728 à Cassel ou La Haye, est un peintre suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Melchior, portraitiste, et d'Anna Schwitzer, il étudie à Paris et à Rome ou il est membre de la société des peintres néerlandais Schilderbent[2] sous le surnom de Fondament.

Franz Ludwig Raufft obtient un troisième prix de Rome en peinture en 1684, sur le thème Enos fils de Seth, commence à invoquer le nom du seigneur, son nom est noté : Raufflt (Suisse)[3],[4].

Œuvres dans les musées[modifier | modifier le code]

  • nd - Enthauptung des Johannes des Täufers, Kunstmuseum de Lucerne[5]
  • ca1680 - Der Heilige Ambrosius erscheint den Mailändern, Kunstmuseum de Lucerne[5]
  • ca1710 - Esquisse pour la décoration d'un plafond au château de Cassel, Gemäldegalerie Alte Meister, Cassel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article Franz Ludwig Raufft du SIKART en ligne.
  2. Tapan Bhattacharya / DVU, « Raufft, Franz Ludwig » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 29 décembre 2009.
  3. (fr) « Archives de l'art français (1851) », sur gallica.bnf.fr
  4. (de) « Allgemeines Künstler-Lexicon (1921) (p. 20) », sur www.archive.org
  5. a et b (de) (en) « collections en ligne », sur sammlungonline.kunstmuseumluzern.ch

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]