Franz Aspelmayr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz AspelmayrFranz Asplmayr,
Franz Aschpellmayr,
Franz Appelmeyer
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Linz, Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Décès (à 58 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Activité principale Compositeur, violoniste

Franz Aspelmayr[1] est un compositeur et violoniste autrichien né à Linz le et mort à Vienne le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il apprend le violon avec son père qui est maître de danse. Il est probable qu’il ait étudié avec Joseph Haydn autour de 1759, lorsque Aspelmayr est secrétaire du comte Morzin à Lucaveč.

Dans les années 1770, il compose des ballets pour la troupe de Jean-Georges Noverre. Il serait l'un des premiers compositeurs viennois à adopter le style dynamique de l'école de Mannheim[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Aspelmayr est l'auteur de 47 ballets, 7 œuvres pour la scène (Singspiels) et d’une quarantaine de symphonies. Dans le genre musique de chambre, il laisse 43 quatuors à cordes, 61 trios à cordes, 70 partitas pour instruments à vents, 18 duos pour cordes, six sonates pour violon, outre un concerto pour violon.

Ballets[modifier | modifier le code]

Musique pour la scène[modifier | modifier le code]

  • Die Kinder der Natur, singspiel (1780)
  • Der Sturm, singspiel (1782)
  • Musique de scène:
    • Macbeth (1777)
    • La Tempête (1781)

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • 3 Symphonies (une en do majeur, une autre en ré majeur)
  • 5 Divertimenti
  • 1 Concerto pour violon

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Certains de ses trios pour cordes ont été attribués un temps à Joseph Haydn.

  • 6 Serenade, op. 1
  • 6 Quatuors concertants, op. 2
  • 6 Trios, op. 5
  • 6 Quatuors, op. 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve parfois la graphie Asplmayr (graphie retenue par Bertil H. Van Boer), Aschpellmayr ou encore Appelmeyer.
  2. Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionary of Musicians »], t. 1 : A-G, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7), p. 139 (article au nom du compositeur).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]