Franz Alexander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexander.
Franz Alexander
Gedenktafel Franz Alexander.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Palm SpringsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Ferenc (Franz) AlexanderVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Père
Bernhard Alexander (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Gedenktafel Franz Alexander.jpg
plaque commémorative

Franz Gabriel Alexander, né le à Budapest et mort le à Palm Springs (Californie), est un médecin et psychanalyste américain d’origine hongroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franz Alexander fait ses études de médecine à l'université de Budapest, avant de s’intéresser à la philosophie de Husserl. Il quitte Budapest dans le contexte du régime autoritaire de Miklós Horthy, et s'inscrit à l’Institut psychanalytique de Berlin dont il est le premier élève[1]. Dans ce cadre, il effectue son analyse didactique avec Hanns Sachs et travaille avec Karl Abraham. En 1930, il est invité aux États-Unis pour des conférences, puis est nommé à la première chaire de psychanalyse de Chicago. Il crée l'institut de psychanalyse de Chicago en 1931 où il développe notamment la « psychothérapie analytique active » et brève censée s'adapter mieux au contexte américain (cf. néopsychanalyse). Cette modification du cadre, il la proposait à certains cas bien définis et, pour les autres, il s'en tenait à la psychanalyse classique.

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Hugo Staub : Le criminel et ses juges, 1929, trad. en français en 1934 pour la NRF [2]
  • « Problèmes actuels de la psychothérapie dynamique dans son rapport avec la psychanalyse », 1959, in Revue française de psychanalyse, n°3, 1991.
  • La Médecine psychosomatique, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2002, (ISBN 2-22889544-X)
  • Principes de psychanalyse, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2002, (ISBN 2-22889642-X)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Judith Mészáros, « Le succès tragique de la psychanalyse européenne. : « L’École de Budapest » », Le Coq-Héron, no 155,‎ (réed. Filigrane, printemps 2000, p.43-53, [lire en ligne] [PDF], p. 46.
  2. le livre sur la toile

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elke Mühlleitner, « Franz Gabriel Alexander », p. 38-39, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 1. A/L., Paris, Calmann-Lévy, 2002 (ISBN 2-7021-2530-1). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]