Frank Vanhecke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un homme politique belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Frank Vanhecke
Image illustrative de l'article Frank Vanhecke
Fonctions
Député européen
Élection 13 juin 2004
Réélection 7 juin 2009
Législature 6e et 7e
Groupe politique NI (2004-2007)
ITS (2007)
NI (2007-2011)
ELD (2011-2014)
Élection 12 juin 2004
Réélection 13 juin 1999
Législature 4e et 5e
Groupe politique NI (1994-1999)
GTI (1999-2001)
NI (2001-2003)
Successeur Philip Claeys
Sénateur
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bruges
Parti politique Vlaams Belang (jusqu'en 2011)

Frank Vanhecke (Bruges, ) est un homme politique belge, ancien président du Vlaams Belang, parti de l'extrême droite nationaliste flamande.

En opposition avec la ligne incarnée par Dewinter dans le Vlaams Belang, il quitte le parti en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Franck Vanhecke obtient une maîtrise de philosophie et lettres en sciences de la communication en 1981.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il est secrétaire général adjoint du groupe des droites européennes de 1989 à 1994.

Conseiller communal de Bruges de 1994 à 2004, où il préside le groupe du parti, il est député européen lors des élections européennes de 1994, puis réélu en 1999. Le l'ancien président du Vlaams Blok, Karel Dillen,le désigne comme son successeur. Aussi il est porté à la tête du parti le 4 février 2001, où il demeure jusqu'en 2008. Il est élu au Sénat lors des élections législatives fédérales de 2003, il quitte alors le Parlement européen et prend la présidence du groupe parlementaire du Vlaams Blok au Sénat. Lors des élections européennes de 2004, il fait son retour au Parlement européen, où rejoint en 2011 le groupe Europe libertés démocratie.

Il abandonne ses mandats en septembre 2010 et n'envisage plus de figurer sur une liste électorale à la suite d'une dissension avec la tête du parti[1],[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épouse le Marie-Rose Morel, ancienne membre du Vlaams Belang[3], qui décède un mois plus tard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal Delwit, La vie politique en Belgique de 1830 à nos jours, Bruxelles, Éditions de l'Université de Bruxelles, 2012, p. 335
  2. « Frank Vanhecke quitte le Vlaams Belang le jour de la Fête flamande », sur rtbf.be,‎
  3. (nl) http://www.hln.be/hln/nl/957/Belgie/article/detail/1205725/2011/01/10/Marie-Rose-Morel-huwt-in-alle-stilte-Frank-Vanhecke.dhtml

Lien externe[modifier | modifier le code]