Frank Thiess

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Frank Thiess
Bundesarchiv Bild 183-D0430-0050-010, Frank Thiess.jpg

Frank Thiess en 1960.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
DarmstadtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Officier de l'ordre du Mérite autrichien (d)
Prix Konrad Adenauer (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Frank Thiess, né le à Eluisenstein en Livonie russe et mort le à Darmstadt en Allemagne, est un écrivain allemand.

Resté en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut engagé dans une polémique avec Thomas Mann, en 1946, qui le conduisit à définir la notion d'émigration intérieure pour défendre les écrivains dans sa situation contre les accusations de complicité.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
  • Claudia (1913)
  • Der Tod von Falern (1921)
  • Angelika ten Swaart (1923)
  • Die Verdammten (English title: The Devil's Shadow) (1923)
  • Das Gesicht des Jahrhunderts, Briefe an Zeitgenossen (1923)
  • Der Leibheftige (English title: Design for Living) (1924)
  • Frauenraub (English title: Interlude) (1927) (revised as Katharina Winter (1949))
  • Johanna und Esther (1933) (revised as Gäa (1957))
  • Tsushima (English title: The Voyage of Forgotten Men)(1936)
  • Das Reich der Dämonen (1941)
  • Neapolitanische Legende (English title: Neapolitan Legend) (1942)
  • Caruso in Sorrent (1946)
  • Die Strassen des Labyrinths (1951)
  • Die grieschischen Kaiser (1959)
  • Sturz nach oben (1961)

Liens externes[modifier | modifier le code]