Frank Sveid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Frank Sveid (Sweijd) est un designer belge[1], artiste, également auteur en psychologie, dentiste assistant et professeur suppléant (1973-1980, Vrije Universiteit Brussel) et cuisinier diplômé, né en 1944 à Montreux.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sveid expose à 17 ans à la galerie Dorekens, à Anvers des peintures, à l'huile, humides qu'il laisse flotter au gré du vent.

En 1969, il est candidat en Médecine à Université libre de Bruxelles (VUB), et en 1971il est diplômé dentiste à Université Libre de Bruxelles. Il devient prothèsiste dentaire à la VUB, puis professeur ( suppléant) chargé de cours (prothèse en parodontologie). De 1975 à 1979,à l'Université Libre de Bruxelles, il obtient des publications dans des revues internationales[2],[3]. Il dépose 29 brevets en quarante ans[4].

En 1998, il obtient un diplôme de cuisinier. Il décore et ouvre un restaurant à Bruxelles, Le Petit Boxeur[réf. nécessaire]. En 2000, il produit et lance dans des enseignes belges un produit appelé Végétartare [5],[6], un filet américain végétal, vendu notamment chez Delhaize et Carrefour.

Aimant la technique et l'art, il développe, une gamme de produits dans le domaine du design[7]. Les séries d’objets créées par Frank Sveid, comme entre autres un tire-bouchon [8],[9], sortent d’ateliers de fine mécanique et de haute technologie de la région de Liège.

Il est l'auteur d'un ouvrage dans le domaine de la psychologie, aux éditions Chronique Sociale[10]. Dans ce livre, il met en avant l'importance, pour l'enfant lors de la puberté, de la jouissance d'un territoire, comme défini par Konrad Lorenz. Il introduit des notions nouvelles, comme celle de la « domination affective », moyen qui permet à l'adolescent de « contre-dominer » ses parents, pour autant que ceux-ci aient une « sensibilité complémentaire » spécifique à ce type de comportement. Il élargit également les notions d'engagement et de sacrifice, par une nouvelle approche, qu'il appelle la « plus value affective et fictive », ou pvaf. Cette plus-value pourrait être le résultat d'engagements et de sacrifices successifs.

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

Des couverts en inox qui s'emboîtent.
  • Tire-bouchon (2004), Parthoens
  • Couverts (2005) Metal Inject
  • Charnières cachées (2005)
  • Porte-manteau (2007)
  • Boîtes en carton (2007)
  • Bureau (2008).
  • Poignées de tiroirs (2009).
  • Plat (2009)
  • Fauteuil inox-cuir (2010)
  • Tiroirs flottants (2011)
  • Lampe sur pied (2012)
  • Charnières pour des boîtes de Harry Winston (2012)
  • Fauteuil en Alu-toile (2012)

Expositions[modifier | modifier le code]

Exposition groupe :

  • 1988 Casa Frollo / Biennale de Venise, exposition Belgique[11].
  • 1987 Articulture 2, Mariemont.
  • 1986 Internationale Sculpturale, Dendermonde
  • 1985 Galerij Tussenwater, Rotterdam

Art Aujourd’hui, Huy.

  • 1984 Aspects de la Sculpture Contemporaine Espace CITY II, Bruxelles.

Galerie Franche-Comté, Tourinnes la Grosse.

  • 1982 Atelier 340, Bruxelles
  • 1984 Exposition Salon d’Art Contemporain de Montrouge. Paris
  • 1962 Exposition Galerie Dorekens, expérimentations.

Expositions personnelles :

  • 1988 Galerie des Riches Claires, Bruxelles.
  • 1988 Mirano Continental, Bruxelles
  • 1987 Poudrière, Bruxelles
  • 1985 A.Galerie, Bruxelles
  • 1983 Galerie Alexandra Monet, Bruxelles

Design

  • 2012 Exposition Aperto-Chiuso, Bruxelles
  • 2010 Exposition De nieuwe lichting, Vlaanderen Design.
  • 2008 Sélection, Le Talent du Luxe, Paris 2008
  • 1990 Design Galerie de Belgique, Bruxelles

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]