Frank Strazzeri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frank Strazzeri
Naissance
Rochester,
État de New York
(États-Unis)
Décès (à 84 ans)
Rochester,
État de New York
(États-Unis)
Genre musical Jazz
Instruments Piano
Labels Discovery Records
Fresh Sound Records

Frank Strazzeri, né le à Rochester dans l'État de New York et mort dans la même ville le (à 84 ans), est un pianiste de jazz américain[1]. Au cours d'une carrière de plus de soixante ans, il est l'auteur d'une vingtaine d'albums en tant que leader.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'initie au saxophone ténor et à la clarinette à 12 ans, mais se tourne vers le piano peu de temps après. Il suit une formation et sort de l'École de musique Eastman, puis exerce ses talents de pianiste dans un nightclub de Rochester dès 1952. Il y accompagne des musiciens renommés, comme Roy Eldridge et Billie Holiday. Frank déménage à la Nouvelle-Orléans en 1954 et joue du jazz traditionnel avec Sharkey Bonano et Al Hirt, bien que son répertoire de prédilection soit le bebop[2].

Il se lance ensuite sur les routes aux côtés de Charlie Ventura puis de Woody Herman. Ce dernier lui suggère de poursuivre sa carrière en Californie[2]. Suivant ce conseil, Frank s'installe à Los Angeles en 1960. Au gré de ses interventions dans des studios d'enregistrement et de télévision, il y rencontre notamment Bill Perkins, Art Pepper et Terry Gibbs. En 1988, le cinéaste Bruce Weber fait appel à Strazzeri pour participer à son documentaire Let’s Get Lost, basé sur la vie du trompettiste de jazz Chet Baker[3].

Frank Strazzeri joue également pour Joe Williams, Maynard Ferguson et Elvis Presley. Il se lie d'amitié avec ce dernier après l'avoir rencontré à plusieurs reprises au début des années 1970[2].

L'une de ses collaborations les plus abouties est avec le saxophoniste et flûtiste Bill Perkins.

Frank Strazzeri retourne dans sa ville natale de Rochester après le décès de sa femme, Jo Ann[2]. Il y décède le 9 mai 2014, âgé de 84 ans.

Discographie comme leader[modifier | modifier le code]

Label Revelation Records[modifier | modifier le code]

  • 1969 : That's Him and This Is New
  • 1973 : Taurus

Label Creative World[modifier | modifier le code]

Label Glendale Records[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Frames, avec Don Menza

Label Catalyst Records[modifier | modifier le code]

Label Sea Breeze Records[modifier | modifier le code]

Label Discovery Records[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Kat Dancin
  • 1990 : The Very Thought of You
  • 1993 : Moon and Sand

Label Fresh Sound[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Make Me Rainbows
  • 1989 : I Remember You
  • 1989 : Little Giant
  • 1994 : Somebody Loves Me
  • 1997 : Nobody Else But Me
  • 2004 : Funk and Esoteric

Label Jazz Mark[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Wood Winds West
  • 2002 : Live in Sorgues France

Label Night Life Records[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Frank's Blues

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Pianist Frank Strazzeri Dies at 84 Jazz Times.com, 29 mai 2014
  2. a b c et d (en)In Memoriam: Frank Strazzeri Artjournal.com, 24 mai 2014
  3. (en)[1] IMDB.com

Liens externes[modifier | modifier le code]