Frank Ramsey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramsey.

Pour voir l'article concernant le joueur de basket-ball, consultez Frank Ramsey (basket-ball)

Frank Plumpton Ramsey ( - ) est un mathématicien et logicien anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ramsey naît à Cambridge où son père est alors président du Magdalene College[1]. Il poursuit ses études au prestigieux Winchester College, avant de revenir à l'université de Cambridge pour étudier les mathématiques au Trinity College. Il obtient son diplôme en tant que wrangler (premier de l'examen final de mathématiques). L'intelligence de Ramsey est remarquable et frappe nombre de Cambridgiens. Il avait lu beaucoup de livres dans de nombreux domaines, et s'intéressait à tout. Un jour, dans une conversation avec C. K. Ogden, il exprime son désir d'apprendre l'allemand. Ogden lui donne donc une grammaire, un dictionnaire et un traité de psychologie en lui demandant d'utiliser les deux premiers pour lui donner un avis sur le troisième. Une semaine plus tard, Ramsey n'avait pas seulement appris l'allemand, mais avait également formulé quelques objections contre les thèses soutenues dans le traité. Plus tard, il utilise sa connaissance de l'allemand pour lire le Tractatus logico-philosophicus de Wittgenstein, qui lui fait une profonde impression. En 1923, il se rend en Autriche pour discuter avec Wittgenstein qui travaille alors par conviction comme instituteur dans un petit village.

De retour en Angleterre en 1924, il devient fellow au King's College[2]. En 1925, il épouse Lettice Baker[2].

Il rédige une grande quantité de travaux en logique, en mathématiques, en économie et en philosophie de ces trois disciplines. Mais, souffrant de problèmes de foie chroniques, il contracte la jaunisse après une opération et meurt à l'âge de 26 ans.

Son frère Michael Ramsey est le 100e archevêque de Cantorbéry.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est notamment connu pour la théorie de Ramsey et le théorème de Ramsey.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Universals (1925)
  • Facts and Propositions (1927)
  • Universals of Law and of Fact (1928)
  • Knowledge (1929)
  • Theories (1929)
  • General Propositions and Causality (1929)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le sous chapitre 1.7, page 18 de : Ronald L. Graham, Bruce Lee Rothschild et Spencer, Ramsey Theory, Wiley-Interscience,‎ , 2e éd. (1re éd. 1980)
  2. a et b (en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Frank Ramsey », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jérôme Dokic, Pascal Engel, Frank Ramsey: Truth and Success, Routledge, 2003

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]