Frank Kameny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frank Kameny
Image dans Infobox.
Frank Kameny en 2010.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Franklin Edward KamenyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Army Map Service (en), université de GeorgetownVoir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Distinction
Archives conservées par

Franklin Edward Kameny, dit Frank Kameny, né le à New York et mort le à Washington, est un astronome et militant LGBT américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franklin Edward Kameny naît à New York de parents juifs ashkénazes[1]. Il fréquente le lycée de Richmond Hill et obtient son diplôme en 1941. La même année, Kameny entre au Queens College pour étudier la physique.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est enrôlé dans l'armée des États-Unis et est envoyé en Europe. Il continue sa carrière militaire durant 20 ans au conseil d'administration du service sélectif.

Frank Kameny en 2009 devant les pancartes des manifestations des années 1960.

En 1957, il perd son poste d'astronome dans l'armée en raison de son homosexualité, ce qui le conduit à militer pour les droits LGBT au début des années 1960. Il conteste son licenciement devant l'United States Civil Service Commission (en), poursuivant le gouvernement fédéral et, en 1961 et dépose le premier appel en faveur des droits des homosexuels devant la Cour suprême des États-Unis. « La lutte contre la discrimination avait désormais un visage, un nom et un doctorat à Harvard », écrivait en 2011 le New York Times[2]. Bien que le tribunal ait rejeté sa requête, Frank Kameny marque l'histoire du mouvement pour avoir initié la première requête en matière de droits civils fondée sur l'orientation sexuelle.

En 1973, il réussit à faire abroger la loi qui classait l'homosexualité comme maladie mentale aux États-Unis[3].

En 2009, deux ans avant sa mort, il est aux côtés de Barack Obama lorsque la loi dite « Don't ask, don't tell » est abrogée[4].

Il meurt en 2011 à l'âge de 86 ans[5].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Un an après sa mort, son nom est donné à un astéroïde[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Frank Kameny. FamPeople, 18 mai 2019 : lire en ligne
  2. « Astronome, militant pour les droits LGBT : qui était Frank Kameny, mis à l’honneur par Google ? », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  3. Nicolas Barreiro, « Frank Kameny, militant pour les droits des homosexuels, célébré par Google », sur RTL.fr (consulté le 3 juin 2021)
  4. « Etats-Unis : mort de Frank Kameny, figure de proue de la cause homosexuelle », sur LExpress.fr, (consulté le 3 juin 2021)
  5. « Google rend hommage au militant américain Frank Kameny dans son doodle », sur www.20minutes.fr (consulté le 3 juin 2021)
  6. (en-US) « Asteroid named for gay rights pioneer Frank Kameny », sur Tampa Bay Times, (consulté le 3 juin 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :