Frank Cadogan Cowper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frank Cadogan Cowper
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Wicken (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités
Père
Frank Cowper (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Mouvement
Œuvres principales
Our Lady of the Fruits of the Earth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Frank Cadogan Cowper (16 octobre 1877 – 17 novembre 1958)[1] est un peintre et illustrateur anglais de portraits, scènes historiques et littéraires, décrit comme « Le dernier des préraphaélites ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Cowper est né à Wicken, dans le Northamptonshire, fils d'un auteur et pionnier de la croisière côtière en yacht, Frank Cowper, et petit-fils du recteur de Wicken. Il a d'abord étudié l'art à la St John's Wood Art School en 1896, puis a étudié aux Royal Academy Schools de 1897 à 1902. Il expose pour la première fois à la Royal Academy en 1899, et obtient un succès critique deux ans plus tard avec An Aristocrat answering the Summon to Execution, Paris 1791 (1901). En 1902, il a passé six mois à étudier avec Edwin Austin Abbey avant de se rendre en Italie.

Il a travaillé à la fois à l'aquarelle et à l'huile, et a également travaillé comme illustrateur de livres, fournissant les illustrations de The Imperial Shakespeare de Sir Sidney Lee. Il a contribué à une peinture murale dans les chambres du Parlement en 1910 avec Byam Shaw, Ernest Board et Henry Arthur Payne.

Au fur et à mesure que la mode artistique changeait, Cowper exposait de plus en plus ses portraits mais continuait de produire des œuvres historiques et littéraires.

Il prend sa retraite de Londres dans le Gloucestershire. Son The Ugly Duckling a été élu tableau préféré des visiteurs de la Cheltenham Art Gallery en 2005[2].

Le prix record aux enchères pour une peinture de Cowper est de 469 250 £ pour Our Lady of the Fruits of the Earth (1917) chez Christie's à Londres le 17 décembre 2011[3].

Adhésions professionnelles[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lancelot abat le chevalier caïtien Sir Tarquin et sauve la belle dame et le chevalier en captivité
  • Saint-François d'Assise
  • Eve
  • La Patiente Griselda
  • Demoiselles vénitiennes écoutant une sérénade
  • Notre Dame des Fruits de la Terre
  • Autoportrait, 1899
  • Sainte-Agnès en prison recevant du paradis la bure de satin blanc, 1905
  • Molly, Duchesse de Nona, 1905
  • A Merciles Beaute, 1906
  • Vanity, 1907
  • Raiponse, 1908
  • L'Oiseau Bleu, 1918
  • Vanity II, 1919
  • Portait de Fraunces, Beatrice, James et Synfye, 1919
  • La Loyale Rosamunde et Eleanor, 1920
  • La Demoiselle du lac, 1924
  • La Belle Dame sans merci, 1924
  • Le Songe de Titania, 1928
  • Le Bol d'or, 1956

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Frank Cadogan Cowper - Artworks and biography », sur Art Renewal Center (consulté le 1er juillet 2020)
  2. (en) « Model finds her portrait after 60 years », The Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2020)
  3. (en) « Frank Cadogan Cowper, R.A. (1877-1958) , Our Lady of the Fruits of the Earth », sur www.christies.com (consulté le 1er juillet 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Thèses et mémoires[modifier | modifier le code]

  • (en) Amanda B. Waterman, Frank Cadogan Cowper: the last Pre-Raphaelite, Université de Washington,
  • (en) Lail A. Marmor, Re-Presenting Rossetti: The Art of Frank Cadogan Cowper, Université du Wisconsin-Milwaukee, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]