Frank Burty Haviland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burty.
Frank Burty Haviland
Frank Haviland.jpg

Frank Burty Haviland

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
PerpignanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Frank Haviland
Nationalité
Activités
Formation
Père
Fratrie

Frank Burty Haviland, né à Limoges le et mort en à Perpignan est un peintre cubiste. Il signe ses œuvres « Frank Burty », du nom de sa mère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de l'industriel Charles Edward Haviland, dont le père David Haviland a quitté les États-Unis et s'est installé en France en 1842 pour y développer la firme Haviland, une activité de fabrication de porcelaine de Limoges. Il est le frère du photographe Paul Burty Haviland et le petit-fils du collectionneur Philippe Burty.

En 1902, il est élève à l'École des Roches.

Frank Burty Haviland refusera d’être porcelainier et s’installe à Paris dans un atelier de Montparnasse au 70 rue Notre Dame des Champs, il fréquente notamment Déodat de Séverac. A partir de 1905 le jeune Burty fait trois séjours en Allemagne pour se former puis part à New York entre octobre et novembre 1907. C’est dans cette ville qu’il réalise ses premiers pas de peintre, il y séjourne jusqu’en 1908."

L’été 1909 il voyage avec le sculpteur Manolo dans les Pyrénées-Orientales et s’installe à Bourg-Madame mais c’est bien à partir de janvier 1910 qu’il s’installe à Céret avec Manolo et Déodat de Séverac. C’est grâce à l’amitié de Frank Burty Haviland et de Manolo Hugué que Picasso, invité par eux, viendra les rejoindre à Céret en 1911. L’aventure cubiste aura lieu pendant trois années à Céret à travers le tandem Picasso/Braque. Frank Burty Haviland est influencé par ce mouvement et peint des œuvres majeures entre Céret et Paris. Il quittera ensuite le mouvement cubiste pour une peinture de facture plus classique et qui évoque la plupart du temps les paysages qui l’environnaient.

En 1950, Pierre Brune et Frank Burty Haviland créent le Musée d'art moderne de Céret et invitent les artistes qui ont fréquenté la ville à faire don de quelques-unes de leurs œuvres. Picasso offre 53 tableaux et Henri Matisse, 14 dessins. Il dirige le musée de 1956 à 1961.

Les œuvres de Frank Burty Haviland du début du siècle ont aujourd’hui une valeur très importante pour l’étude du mouvement cubiste. Par chance elles se retrouvent en grande partie dans le fonds acquis par le musée de Céret auprès des héritiers de l’artiste en 2007 et 2008.

Le musée organise une rétrospective de son œuvre en 2009-2010, qui intègre ainsi le fond permanent[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du musée[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Cabanel, « Burty Frank (Haviland Frank, dit) », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 519 (ISBN 978-2846211901)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]