Frank Brangwyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un peintre britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Frank Brangwyn
Frank Brangwyn.jpg

Frank Brangwyn

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
DitchlingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinction
Grand officier de l'ordre de Léopold II (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sir Frank Brangwyn est un artiste peintre, dessinateur, graveur, tapissier britannique d'origine anglo-galloise, né à Bruges le et mort à Ditchling dans le Sussex le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Brangwyn naît le 13 mai 1867 à Bruges, où son père avait déménagé après avoir remporté un concours organisé par la guilde de Saint Thomas et Saint Luc pour les plans d'une église paroissiale. En 1874, la famille déménage au Royaume-Uni. Il étudie à la South Kensington Art School et travaille avec William Morris à Merton Abbey. Il décore la Chambre des lords au palais de Westminster. Brangwyn voyage en Algérie, au Maroc, au Proche-Orient et en Afrique du Sud. Il a été influencé par le mouvement symboliste comme John Ruskin et Siegfried Bing qui l’initie à l'art japonais ; il participe à la décoration de la façade de la maison de l'Art nouveau (Paris, 1895).

Durant les années 1920, il livre des gravures à la revue d'art Byblis.

Il a aussi réalisé des pièces d’orfèvrerie, du mobilier et des tapisseries. Il épouse Lucy Ray en 1896 qui meurt sans descendance en 1924. Le couple loue « Temple Lodge » à Hammersmith en 1900 et construit « The Jointure », à Ditchling dans le Sussex en 1918. Frank Brangwyn y décède le 11 juin 1956.

Dans les collections muséales[modifier | modifier le code]

En 1936, Frank Brangwyn lègue 450 peintures, aquarelles et estampes à la Ville de Bruges, qui sont actuellement conservées à l’Hôtel Arents (nl), un hôtel particulier du XVIIIe siècle. En retour, le roi Léopold III le fait Grand officier de l'ordre de Léopold II, et Bruges, citoyen d'honneur de la Ville. Le Musée d'art et d'histoire d'Orange possède également une collection de ses œuvres offerte en 1940 par l’intermédiaire de Daladier.

Distinctions et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts
  2. London Gazette : no 35029, p. 1, 1er janvier1941

Liens externes[modifier | modifier le code]