Franghiz Ali-Zadeh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ali et Zadeh.
Franghiz Ali-ZadehFirəngiz Əlizadə
Франгиз Али-Заде
Description de l'image Firanghiz Alizade.jpg.

Naissance (71 ans)
Bakou, RSS d’Azerbaïdjan
Activité principale Compositrice, pianiste
Enseignement Académie de musique Hajibeyov de Bakou

Franghiz Ali-Zadeh (en azéri Firəngiz Əlizadə, en russe Франгиз Али-Заде, née le [réf. nécessaire] à Bakou) est une compositrice et une pianiste azérie, actuellement domiciliée en Allemagne.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Franghiz Ali-Zadeh étudie au conservatoire de Bakou et en sort diplômée en piano en 1970 et en composition en 1972. Elle est chercheuse assistante auprès de Kara Karaev de 1973 à 1976, date à laquelle elle commence à enseigner la musicologie au conservatoire de Bakou.

En 1989, elle présente sa thèse de doctorat "L'orchestration dans les œuvres de compositeurs azéris".

De 1993 à 1996, elle dirige le chœur de l'opéra de Mersin en Turquie et enseigne le piano et la composition musicale au conservatoire de la ville.

Après une période de retour à Bakou, elle s'établit principalement en Allemagne au début des années 2000.

En tant que pianiste, elle donne les premières à Bakou de plusieurs œuvres de la Seconde École de Vienne et de compositeurs tels que Olivier Messiaen, John Cage et George Crumb.

En janvier 2004, elle écrit la pièce Hommage pour la réouverture de la Philharmonie de Bakou, qui sera créée sous la baguette Mstislav Rostropovitch.

Elle entame une collaboration avec le Kronos Quartet qui verra notamment l'inclusion de plusieurs de ses œuvres dans des disques du quatuor, ainsi que diverses performances publiques lors de tournées internationales.

Œuvres[2][modifier | modifier le code]

  • Sonate pour piano no 1 (in memoriam Alban Berg), 1970
  • Habil-Sayagy (in the style of Habil) pour violoncelle et piano préparé, 1979
  • Music for Piano (Dédié à Leonard Stein)[1], 1989-1997
  • Dilogie II pour quintette à vents et quatuor à cordes, 1989-94
  • Mugam Sayagi (String Quartet No. 3) pour quatuor à cordes avec percussions, 1993
  • Journey to Immortality (Reise in die Unsterblichkeit) pour baryton soliste, chœur mixte, ensemble de chambre et bande sur des poèmes de Nazim Hikmet[1], 1995-99
  • Mirage pour Oud et ensemble de chambre, 1998
  • Oasis (String Quartet No. 4) pour quatuor à cordes (1998)
  • Sonate pour piano no 2, 1999
  • Derwisch, 2000
  • Apsheron-Quintet pour piano et quatuor à cordes, 2001
  • Concerto pour Violoncelle et Orchestre ‘Mersiye’ (2002)
  • Concerto pour Marimba et orchestre à Cordes, 2001
  • Nağıllar, pour orchestre 2002
  • Schüschtar, Metamorphosen für 12 Violoncelli, pour 12 violoncelles 2002
  • Aşk havası, pour violoncelle solo, 2003
  • Sabah pour violon, violoncelle, pipa et piano préparé, 2003
  • Counteractions (Yanar dað), pour violon et accordéon ou bayan 2003
  • Hommage, pour orchestre, 2004 (Commande de l'Orchestre Philharmonique de Bakou)
  • Zikr pour Voix et Orchestre, pour voix soliste et orchestre comprenant des instruments traditionnels du Moyen-Orient et de Chine (2004)
  • Impromptus, pour violon, violoncelle et piano, 2004

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Mugam Sayagi, avec le Kronos Quartet: Night Prayers, Nonesuch (1994)
  • La Strimpellata Bern: Crossings: Music by Frangiz Ali-Zade, BIS (1997)
  • Habil-Sajahy for cello & prepared piano, on Yo-Yo Ma & The Silk Road Ensemble: Silk Road Journey - When Strangers Meet, Sony (2002)
  • Kronos Quartet: Mugam Sayagi: Music of Franghiz Ali-Zadeh, Nonesuch (2005)
  • Aşk Havasi, on Jessica Kuhn (cello): Giacinto Scelsi, Frangis Ali-Sade, Thorofon] (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) SMP media GmbH, Hamburg & SMP systems GbR, Berlin - https://www.smpmedia.net, « Ali-Zadeh, Franghiz | Sikorski Music Publishers », sur www.sikorski.de (consulté le 26 juillet 2018)
  2. « Franghiz Ali-Zadeh - Works - Music Sales Classical », sur www.musicsalesclassical.com (consulté le 26 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]