Francs-Comtois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franc-comtois.
Francs-Comtois

Populations significatives par région
Drapeau de la Franche-Comté Franche-Comté 1 179 735 (2015)
Autres
Régions d’origine Franche-Comté
Langues Franc-comtois, Arpitan, Français de Franche-Comté, Français standard
Ethnies liées Séquanes, Lingons

Les Francs-Comtois, ou simplement les Comtois, sont les habitants de Franche-Comté ainsi qu'un peuple originaire de cette région. Ils sont par ailleurs une part du peuple français depuis 1678 (traité de Nimègue).

La région franc-comtoise représente un total de 1 179 735 individus en 2015 et selon une enquête de LH2 faite en 2014, 83 % des Francs-Comtois se déclarent attachés à leur région, soit une proportion supérieure de 10 points à la moyenne nationale[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

L'ethnonyme et gentilé Franc(s)-Comtois est mentionné sous la forme Francontois avant 1698. Il est formé à partir du nom géographique Franche-Comté ou comté de Bourgogne, de l'adjectif franc et de comtois[2].

Costume traditionnel[modifier | modifier le code]

Doubs[modifier | modifier le code]

Vers 1835, les vêtements des Doubiens sont de forme simple et n'ont rien de particulier, ils sont cependant faits d'étoffes du pays, espèce de droguet fabriquée avec la laine, le chanvre et le lin qu'ils récoltent. Ces vêtements sont gris ou bruns pour les hommes et de couleurs variées, à rayures fort larges pour les femmes[3].

Jura[modifier | modifier le code]

Vers 1835, dans la basse plaine, aux environs de Saint-Amour, les paysans portent par dessus leur vêtements de longs tabliers de peau rousse qui leur couvrent le ventre et la poitrine[3]. Le costume des paysannes de la Bresse inclut un petit chapeau de feutre noir, d'où pendent des barbes ornées de dentelles et des rubans noirs qui se rattachent derrière la tête. Dans la montagne et principalement aux environs de Syrod, les femmes ont pour coiffure une toque en velours ou en drap noir, entourée d'un grand bourrelet. Leurs cheveux, partagés en tresses, sortent de la toque et la couronnent en dehors par deux ou trois tours. Ils sont fixés dans cette position par une longue aiguille d'argent qui les traverse de part en part et que termine à chaque extrémité un gros bouton de même métal[3].

Personnalités franc-comtoises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LH2, Le projet de loi de décentralisation et la recomposition territoriale, Sondage national auprès des Français, avec focus régionaux, Résultats nationaux – 10 avril 2014 (lire en ligne)
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « franc-comtois » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. a b et c Abel Hugo, France pittoresque, ou description pittoresque, topographique et statistique des départements et colonies de la France, Paris, Delloye, 1835

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :