Franck Varenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franck Varenne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Franck Varenne, né en 1970, est un universitaire français. Ses recherches portent sur l'épistémologie et la pratique des modèles mathématiques et de la simulation informatique dans les sciences.

Parcours[modifier | modifier le code]

Franck Varenne a soutenu une thèse de doctorat en histoire et philosophie des sciences en 2004[1].

Il est maître de conférences en épistémologie à l'université de Rouen depuis 2005[2] et chercheur rattaché à l'ERIAC[3]. Il est chercheur associé à l'IHPST[4] depuis [5].

Il fut auparavant chercheur au GEMASS[6].

Publications[modifier | modifier le code]

  • From Models to Simulations, New York & London, Routledge, 2018
  • Théories et modèles en sciences humaines - Le cas de la géographie, Paris, Éditions Matériologiques, 2017
  • Théorie Réalité Modèle, Paris, Éditions Matériologiques, 2012
  • Modéliser le social - Méthodes fondatrices et évolutions récentes, Paris, Dunod,
  • Formaliser le vivant : lois, théories, modèles ?, Paris, Hermann (éditions), 2010
  • Qu'est-ce que l'informatique ?, Paris, Vrin (édition), 2009
  • Du modèle à la simulation informatique, Paris, Vrin (édition), 2007
  • Les Notions de métaphore et d'analogie dans les épistémologies des modèles et des simulations, Paris, Pétra, 2006

Direction d'ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le destin des formalismes : à propos de la forme des plantes : pratiques et épistémologies des modèles face à l'ordinateur » sous la direction de Girolamo Ramunni, université Lumière-Lyon-II.
    Voir sur theses.fr.
  2. Voir : Annuaire de l'université de Rouen.
  3. Membre permanent de l'ERIAC.
  4. UMR 8590 - Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques.
  5. Voir sur le site de l'IHPST.
  6. UMR 8598 - Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne.

Liens externes[modifier | modifier le code]