Franck Montaugé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Franck Montaugé
Illustration.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(6 ans et 21 jours)
Élection 28 septembre 2014
Réélection 27 septembre 2020
Circonscription Gers
Groupe politique SOC
Député français

(8 mois et 29 jours)
Élection 17 juin 2012 (suppléant)
Circonscription 1re du Gers
Législature XIVe (Cinquième République)
Groupe politique SRC
Prédécesseur Philippe Martin
Successeur Philippe Martin
Maire d'Auch

(9 ans, 6 mois et 20 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Claude Bétaille
Successeur Christian Laprébende
Conseiller général du Gers

(5 ans, 4 mois et 14 jours)
Élection 16 mars 2008
Circonscription Canton d'Auch-Sud-Ouest
Prédécesseur Claude Bétaille
Successeur Chantal Dejean-Dupèbe
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Condom (France)
Nationalité Français
Parti politique Parti socialiste
Site web franckmontauge.fr

Franck Montaugé, né le à Condom (Gers), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élu en 1995 au conseil municipal d'Auch dans l'équipe de Claude Desbons, où il exerce la fonction d'adjoint au maire chargé des sports et des loisirs. De 2001 à 2008, il exerce les fonctions d'adjoint au maire chargé des affaires sociales et de la solidarité et de vice-président de la communauté de communes du Grand Auch.

Franck Montaugé est élu maire d'Auch et conseiller général du Gers en 2008[1]. Il devient dans le même temps président de la communauté de communes du Grand Auch, qui devient par la suite communauté d'agglomération (Le Grand Auch Agglomération). De 2011 à 2013, il est vice-président du conseil général du Gers.

Suppléant de Philippe Martin lors des élections législatives de 2012, il devient député le à la suite de la nomination de celui-ci comme ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie[2]. Il cède alors son mandat de conseiller général à sa suppléante, Chantal Dejean-Dupèbe, adjointe au maire d'Auch[3].

À l'issue des élections municipales de 2014, Franck Montaugé est réélu maire d'Auch[4].

Après avoir rendu le son siège de député à Philippe Martin, dont les fonctions gouvernementales ont pris fin un mois plus tôt, il est élu sénateur du Gers le [5]. Il démissionne de son mandat de maire d'Auch en , en application de la loi sur le cumul des mandats[6].

Candidat à sa succession aux élections sénatoriales de 2020, il est réélu au premier tour avec 56 % des voix[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]