Franck Giovannini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franck Giovannini
Image dans Infobox.
Franck Giovannini en 2017.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
TramelanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Franck Giovannini, né le à Tramelan dans le Jura bernois est un chef cuisinier suisse. Il est le 4e chef de cuisine du restaurant étoilé de l’Hôtel de Ville à Crissier (Suisse) et a été élu Cuisinier de l’année 2018 par le Gault et Millau[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Franck Giovannini fait son apprentissage de cuisinier en à L’auberge de la Couronne à Apples, en Suisse, dans le Canton de Vaud, aux côtés du chef Claude Joseph. 

En , il part au Canada où il officie en tant que commis de cuisine au Dean Ross Catering à Victoria. L'année suivante, Franck Giovannini devient chef de partie au restaurant Lespinasse de l'Hôtel St. Regis à New York, sous la direction du chef Gray Kunz.

De retour en Suisse en , Franck Giovannini est engagé par Frédy Girardet comme chef de partie au Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier.

Quatre ans plus tard, il repart travailler aux États-Unis comme sous-chef au restaurant de l'hôtel et spa Stonehedge dans l’état du Massachusetts.

En , Franck Giovannini réintègre la brigade de cuisine du Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier en tant que sous-chef aux côtés de Benoît Violier. L'établissement est alors dirigé par Philippe Rochat. Par suite, en 2012, lorsque Benoît Violier reprend la direction, Franck Giovannini en devient le chef de cuisine[2].

Début , après le décès de Benoît Violier, Brigitte Violier, nouvelle directrice générale de l’établissement, confirme « comme une évidence » Franck Giovannini dans sa fonction et ses responsabilités de chef de cuisine[3],[4].

Malgré ces bouleversements, le Guide Michelin décerne en 3 étoiles au Restaurant de l’Hôtel de Ville[5], faisant de Franck Giovannini le quatrième chef triplement étoilé à Crissier après Frédy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier. De même, à l'instar d'autres grands guides gastronomiques, le Gault & Millau confirme sa note de 19/20[6]

Le , Franck Giovannini succède à Brigitte Violier à la direction de l’établissement[7]. Les actions détenues par la famille Violier sont intégralement reprises par les principaux actionnaires du site, groupe rejoint en 2017 déjà par Franck Giovannini[8].

Titres, récompenses et activités dans le domaine culinaire[modifier | modifier le code]

  • Cuisinier d’or, 1re place, Concours KADI, Sélection nationale suisse du Bocuse d’or, Berne, Suisse (2006)[9] ;
  • Bocuse de Bronze, 3e place, Finale Internationale du Bocuse d’or, Lyon, France (2007)[10] ;
  • 1re place, Concours international des Disciples d’Escoffier (2009)[11] ;
  • Cuisinier d’or, 1re place, Concours KADI, Sélection nationale suisse du Bocuse d’or, Berne, Suisse (2010)[9] ;
  • Prix spécial du plat de poisson, 5e place au classement général, Finale internationale du Bocuse d’or, Lyon, France (2011)[12] ;
  • Diplôme de reconnaissance, Union compagnonnique des devoirs unis (2010)[réf. nécessaire] ;
  • Chef de l’avenir, Académie internationale de la gastronomie (2012)[13] ;
  • Membre fondateur et Président de l’Académie suisse du Bocuse d’or ;
  • Initiateur, doyen et professeur de l’académie de cuisine Benoît Violier[14] ;
  • Président de la Délégation suisse de l’Académie culinaire de France[15] ;
  • Initiateur, aux côtés de Benoît Violier, du 1er Grand Prix Joseph Favre ; membre du Conseil de fondation ;
  • Membre du Bocuse d’or Winners Academy[16] ;
  • Membre des Disciples d’Escoffier ;
  • Membre de l’Amicale vaudoise des chefs de cuisine ;
  • ChefAlps Ambassadeur[17] ;
  • Membre du jury de divers concours culinaires en Suisse et à l’international ;
  • Cuisinier de l'année Gault & Millau, édition 2018[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Gault&Millau - Franck Giovannini, chef suisse, élu Cuisinier de l’année 2018 », sur fr.gaultmillau.com (consulté le 4 octobre 2017)
  2. « L'Hôtel de Ville de Crissier est classé numéro un mondial », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mars 2017)
  3. « Choisir Franck Giovannini, c'était une évidence », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le 22 mars 2017)
  4. « Brigitte Violier et Franck Giovannini aux commandes », sur www.romandie.com (consulté le 22 mars 2017)
  5. « Michelin confirme les trois étoiles de Crissier », tdg.ch/,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mars 2017)
  6. .« L'Hôtel de Ville de Crissier toujours dans le top 10 », tdg.ch/,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mars 2017)
  7. « Giovannini directeur de l'Hôtel de Ville de Crissier », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 16 décembre 2020)
  8. « Gastronomie: Franck Giovannini devient le directeur du Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier », La Côte,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Le Cuisinier d'or - L'histoire d'une réussite », sur www.goldenerkoch.ch (consulté le 3 avril 2017)
  10. « Lauréats - Bocuses d'or », sur www.bocusedor.com (consulté le 3 avril 2017)
  11. « Podium et palmarès du concours Escoffier et Jeunes talents », sur http://www.escoffierch.com (consulté le 3 avril 2017)
  12. « Résultats du Bocuse d'or 2011 », sur www.saga-bocusedor.com (consulté le 4 avril 2017)
  13. « Prix au Chef de l'Avenir », sur www.intergastronom.net (consulté le 3 avril 2017)
  14. « Communiqué de Presse - Académie Benoît Violier », sur www.academiebenoitviolier.com (consulté le 4 avril 2017)
  15. « Délégations & antennes internationales de l'Académie Culinaire de France », sur www.academieculinairedefrance.com (consulté le 4 avril 2017)
  16. « La liste des chefs - Académie des Bocuses d'or », sur www.bocusedor-winners.com (consulté le 22 mars 2017)
  17. « Chef-Alps- Ambassadeurs », sur www.chef-alps.com (consulté le 22 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]