Franck Duminil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Franck Duminil
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Franck Duminil est un artiste peintre de l'abstraction lyrique né à Paris le , mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance parisienne entrecoupée de voyages familiaux (Les Pyrénées, la ville de Pau notamment, mais aussi la plage de Cayeux-sur-Mer dans la Somme[1]), Franck Duminil entre à l'école des beaux-arts de Bordeaux où il étudie l'architecture dans l'atelier Ferré avant de suivre les cours de Jean Prouvé au Conservatoire national des arts et métiers de Paris. En 1959, il part pour vingt-huit mois de service militaire, en Allemagne puis en Algérie.

De 1962 à 1967, il travaille comme dessinateur dans différents cabinets d'architectes de Paris (Louis Arretche, Max Tournier), peignant et participant à diverses expositions collectives simultanémént. Ayant des relations avec Georges Mathieu vers 1980, son géométrisme improvisé, où l'impression de froideur incisive est soutenue par la dominante des noirs et des gris, fait qualifier son style très personnel (par Maurice J. Estrade[2]) de « métallique ». Le dictionnaire Bénézit et Jean-Pierre Delarge utilisent pour leur part le mot « aluchromie[3],[4] » pour évoquer les peintures de Duminil sur aluminium par procédé electrochimique.

Franck Duminil s'installe définitivement dans le quartier de Montmartre en 1983.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Galerie Dion, Paris, 1969.
  • International House, Paris, 1973.
  • Fondation Strafor, Paris, 1978.
  • Radio-télévision France 3 Bretagne, Rennes, 1978.
  • Hôtel Nikko, Paris, 1978.
  • H.S. Kunst Galerie, Heidelberg, 1979, 1980, 1981, 1992, 1994, 2007 et 2013.
  • Cloître de la Chartreuse Saint-Sauveur, Villefranche-de-Rouergue, 1980.
  • Instituts culturels français de Santiago du Chili et de Valparaiso, 1980.
  • Institut culturel Las Condes, Santiago du Chili, 1980.
  • Radio-Télévision France 3 Alsace, Strasbourg, 1980.
  • Modern Art Galerie, Bonn, 1981.
  • Maison de Vincent van Gogh, Auvers-sur-Oise, 1981.
  • Galerie Arcadia, Paris, 1983.
  • Maison Française, Oxford, 1986.
  • Galerie d'Art de l'Hôtel Astra, Paris, 1986.
  • Maison des Pyrénées, Paris, 1986.
  • Galerie Art Aujourd'hui, Paris, 1990 et 1992.
  • Galerie Pascal Lainé, Gordes, 1990.
  • Mac 2000, Grand Palais, Paris, 1990, 1992 et 1993.
  • Galerie Plexus, Bordeaux, 1991, 1992 et 1993.
  • Galerie 50 A, Nice, 1991.
  • Galerie Sonia K, Lille, 1991.
  • Galerie Castan, Echternach (Luxembourg), 1992.
  • Galerie Samagra, Paris, 1992.
  • Galerie Anne-Marie Galland, Paris, 1994.
  • Galerie Septentrion, Marcq-en-Barœul, 1994.
  • Galerie Nocera, Nice, 1994.
  • Galerie du Musée, Genève, 1995.
  • Maison Française, Columbia University, New York.
  • La Grange au Lac, Évian-les-Bains.
  • Chapelle de Collex-Bossy, Suisse.
  • Centre national des Caisses d'épargne, Paris, 1996.
  • La Ferme des arts et Galerie Montfort, Vaison-la-Romaine, 1996
  • Mac 2000, Espace Eiffel, 29 quai Branly, Paris, 1996, 1998 et 1999.
  • Galerie Eric Le Gallo, Rouen, 1997.
  • Galerie R.S.C.G., Paris, 1998.
  • Pigments des toiles, Saga, Paris, 1999.
  • Espace Châtelet-Victoria, Paris, 1999, 2001 et 2005.
  • Galerie Arcturus, Paris, 2000, 2002, 2004.
  • Galerie Schortgen Artworks, Luxembourg, 2000, 2003, 2006, 2012.
  • Galerie d'art, Aéroport de Paris-Orly Ouest, 2001.
  • Traverse, Mers-les-Bains, 2001 et 2013.
  • Galerie Bagatelle, Aix-les-Bains, 2001.
  • Galerie Sérignan, Avignon, 2002 et 2004.
  • Galerie d'art contemporain Maria Villalba, Barcelone, 2003.
  • Galerie du Cardinal, Ajaccio, 2003.
  • Fondation Taylor, Paris, 2004.
  • Espace Bétemps, Bons-en-Chablais, 2005 et 2007.
  • Galerie Michèle Guérin, Limetz-Villez, 2005.
  • Collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent, Eu (Seine-Maritime), avril-.
  • Galerie Saint-Vincent, Vannes, 2007.
  • Galerie Béranger, Tours, 2007 et 2010.
  • Galerie Le Sphinx, Montauban, .
  • Europia, 15 avenue de Ségur, Paris, , septembre-.
  • Un homme dans l'infini, Galerie Balastra, Balâtre (Belgique), .
  • Ineffables présences, Galerie Art Aujourd'hui, Paris, juin-.
  • Franck Duminil, l'écriture silencieuse, Cathédrale Notre-Dame de Rouen, avril-.
  • Espace culturel Jean Zabukovec, Saint-Germain-des-Angles (Eure), mai-.
  • Hommage à Franck Duminil, Galerie Arcturus, 65 rue de Seine, Paris, janvier-.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Églises[modifier | modifier le code]

Œuvres publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Xuriguera. Cf. Bibliographie ci-dessous.
  2. Maurice J. Estrade: Franck Duminil, biographie. Arcturus, 65 rue de Seine, Paris.
  3. Emmanuel Bénézit. Cf. Bibliographie ci-dessous.
  4. Jean-Pierre Delarge. Cf. Bibliographie ci-dessous.

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts et Images du Monde, 1992. Voir page 290.
  • Gérard Xuriguera, Duminil, Éditions Garnier Nocera, Paris, 1994.
  • Gérald Schurr, Le guidargus de la peinture, éditions de l'amateur, 1996.
  • André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Éditions André Roussard, 1999.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999. Voir tome 4, page 847.
  • Dominique Stal, Quinze ans de peinture contemporaine, Maisonneuve et Larose, 2000.
  • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001. Voir page 379.
  • Lydia Harambourg, Duminil, ouvrage publié avec le soutien de la Société Rexel, 2002.
  • Lydia Harambourg, « Franck Duminil, artiste peintre » , La Gazette de l'Hôtel Drouot, n°34 du et n°6 du .
  • « Franck Duminil », Le Journal des Arts, n°413, .
  • « Franck Duminil, La croyance du peintre », dans le magazine AERN (Les anciens de l'École des Roches - Normandie), .