Franck Berrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Franck Berrier
Image illustrative de l’article Franck Berrier
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Argentan (Orne)
Décès (à 37 ans)
Roulers (Belgique)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 20032019
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Années Club
1996-2003Drapeau : France SM Caen
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2003-2005Drapeau : France SM Caen003 0(0)
2005-2007Drapeau : France AS Beauvais Oise039 0(9)
2007-2008Drapeau : France AS Cannes035 (12)
2008-2010Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem061 0(8)
2010-2012Drapeau : Belgique Standard de Liège022 0(2)
2012-2014Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem066 (16)
2013-2014 Drapeau : Belgique KV Ostende025 0(1)
2014-2018Drapeau : Belgique KV Ostende130 (17)
2018-2019Drapeau : Belgique FC Malines000 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2020Drapeau : Belgique KV Ostende(adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 17 août 2021

Franck Berrier, né à Argentan en France le et mort le , est un footballeur français.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Débuts en France dans les divisions inférieures[modifier | modifier le code]

Formé du côté du Stade Malherbe de Caen, Franck Berrier s'affiche vite comme un jeune espoir du club. Il découvre la Ligue 1 en 2004 le temps de deux rencontres. Il n'est ensuite plus jamais rappelé dans le groupe, restant à disposition de l'équipe B en CFA. Désireux de relancer sa carrière, il part en 2005 vers l'ambitieux club de l'AS Beauvais Oise, également en CFA, sous la direction de Bruno Roux.

Il réalise une très bonne saison, s'illustrant à plusieurs reprises et terminant largement champion de son groupe de CFA, l'ASBO devenant la première équipe à dépasser les 100 points dans cette compétition. Lors de la saison 2006-2007, il poursuit avec le club et découvre le championnat de National où il est considéré comme l'une des révélations de la compétition. Il joue la totalité des rencontres et inscrit huit buts, malgré une saison compliquée avec le départ de l'entraîneur qui l'a révélé, Bruno Roux.

La saison suivante, il rejoint l'AS Cannes, marque douze buts en championnat et participe grandement au maintien de l'équipe en National. Malgré tout, c'est une semi-déception puisque le club n'arrive pas à se hisser parmi les prétendants à la montée, ce qui le pousse à vouloir partir.

La révélation au plus haut niveau belge[modifier | modifier le code]

Franck Berrier tente alors l'aventure à l'étranger et déménage en Belgique, où il signe en 2008 un contrat de trois ans avec le SV Zulte Waregem. Le meneur de jeu français inscrit quatre buts et distribue seize passes décisives, faisant de lui l'un des meilleurs passeurs de la compétition dès sa première année en Belgique. Dès la fin de saison, la direction du club flamande lui offre alors une prolongation de contrat jusqu'en 2013.[1] Ses bonnes performances avec sa nouvelle équipe attirent l'attention de recruteurs de clubs plus huppés, dont le Standard de Liège[2] et le FC Cologne,[3] mais une grave blessure en mars 2010[4] le freine dans sa progression.

Malgré sa longue indisponibilité, le Standard de Liège s'attache ses services et lui fait signer un contrat de trois ans le .[5] Longtemps écarté des terrains à la suite de sa blessure et de ses rechutes, il ne parvient pas à s'imposer comme titulaire dans l'effectif liégeois. En janvier 2012, son entraîneur, José Riga, lui annonce qu'il ne compte plus sur lui et qu'il peut quitter le club. Il décide alors de retourner à Zulte Waregem, où il s'engage jusqu'en juin 2015.[6]

Le 2 septembre 2013, il est prêté au KV Ostende pour une durée d'un an, avec option d'achat.[réf. nécessaire]

Le 10 janvier 2019, Franck Berrier est contraint de mettre un terme à sa carrière pour raisons médicales.[réf. nécessaire]

Reconversion[modifier | modifier le code]

Malgré sa retraite forcée pour raison médicale, Franck Berrier reste toutefois au FC Malines et occupe un poste dans la cellule de scouting du club.[réf. nécessaire]

Le 3 mars 2020, il est nommé entraîneur-adjoint au KV Ostende, où il épaulera le bosnien Adnan Čustović.

Décès[modifier | modifier le code]

Le , le KV Ostende annonce que Franck Berrier est décédé des suites d'un arrêt cardiaque en faisant du sport, à l'âge de 37 ans.[7]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Franck Berrier au 8 mars 2017[8],[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2004-2005 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 2 0 1 0 - - - 3 0
2005-2006 Drapeau de la France AS Beauvais CFA 1 2 0 0 - - - 1 2
2006-2007 Drapeau de la France AS Beauvais National 38 7 0 0 - - - 38 7
2007-2008 Drapeau de la France AS Cannes National 35 12 0 0 - - - 35 12
2008-2009 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Jupiler Pro League 30 4 1 0 - - - 31 4
2009-2010 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Jupiler Pro League 28 4 2 0 - - - 30 4
2010-2011 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 6 0 3 0 - - - 9 0
2011-2012 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 7 1 1 0 LE 5 1 13 2
2011-2012 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Jupiler Pro League 17 1 0 0 - - - 17 1
2012-2013 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Jupiler Pro League 39 14 3 0 - - - 42 14
2013-2014 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Jupiler Pro League 5 1 0 0 LC+LE 1+1 0+0 7 1
2013-2014 Drapeau de la Belgique KV Ostende Jupiler Pro League 20 0 5 1 - 0 0 25 1
2014-2015 Drapeau de la Belgique KV Ostende Jupiler Pro League 29 3 8 0 - 0 0 37 3
2015-2016 Drapeau de la Belgique KV Ostende Jupiler Pro League 34 3 1 0 - 0 0 35 3
2016-2017 Drapeau de la Belgique KV Ostende Jupiler Pro League 25 4 4 1 - 0 0 29 5
Total sur la carrière 310 55 35 3 - 7 1 352 59

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Berrier prolonge à Zulte-Waregem », sur http://www.walfoot.be, (consulté le )
  2. « Le Standard s'intéresse à Franck Berrier », sur http://www.7sur7.be, (consulté le )
  3. Le FC Cologne sur Franck Berrier sur Footgoal.net, le 12 juin 2009
  4. « La cata pour Franck Berrier! », sur http://www.walfoot.be, (consulté le )
  5. « Franck Berrier au Standard », sur http://www.dhnet.be, (consulté le )
  6. « Franck Berrier quitte le Standard et revient à Zulte », sur http://www.lesoir.be, (consulté le )
  7. DH Les Sports +, « Terrible nouvelle: l'ancien Rouche Franck Berrier est décédé d'un arrêt cardiaque à seulement 37 ans », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  8. Fiche du joueur sur Footgoal.net
  9. « Fiche de Franck Berrier », sur footballdatabase.eu
  10. « Statistiques de Franck Berrier », sur BSDB

Liens externes[modifier | modifier le code]