Aller au contenu

Franck Bellucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franck Bellucci
Description de cette image, également commentée ci-après
Franck Bellucci
Naissance (58 ans)
Paris
Activité principale
Écrivain, comédien et enseignant.
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Romans, Nouvelles et Théâtre.

Franck Bellucci est un écrivain, comédien et enseignant français né le 18 mars 1966 à Paris.

Parallèlement à des études de Lettres en Sorbonne (Maîtrise - DEA), il suit des cours de théâtre (cours Florent[1] - octobre 1985 – juin 1987). Il s’engage ensuite dans une carrière d’enseignant (CAPES et Agrégation) et enseigne d'abord en collège puis 15 ans en Lycée. Actuellement il travaille dans le supérieur (Université d'Orléans - Polytech Orléans[2], école d'ingénieurs), « où il enseigne la littérature, la communication et la culture générale[1]. »

Après avoir publié plusieurs travaux universitaires, il décide de se consacrer au théâtre, en tant que comédien et dramaturge, et à l’écriture.

Son premier roman Ce silence-là paraît en 2008 et s'inspire[3] de l'histoire de Andreas Grassl, surnommé « L'homme au piano », retrouvé seul, amnésique et mutique sur une plage de Grande-Bretagne en 2005.

En 2011 il fonde la Compagnie de l’Encre[1], compagnie de théâtre pour laquelle il est comédien et metteur en scène.

Il publie ensuite trois pièces de théâtre, toutes trois montées et jouées[1],[3], dont L'Autre, jouée en 2013, dont il est également metteur en scène et acteur.

Son roman Entre deux, l'ordre des choses[1],[2] est publié en 2015 aux éditions L'Harmattan.

Il vit près d'Orléans[1], dans le Loiret.

Publications littéraires
  • Ce silence-là (roman), éditions Déméter, 2008
  • L'Invitée (théâtre), éditions théâtrales Les Mandarines, 2008
  • Et pour le pire (nouvelles), éditions Déméter, 2009
  • Préface pour le volume Le Temps compté (soliloques) de Michelle Romero Devinant, éditions théâtrales « Les Mandarines », 2010
  • Un père qui pleure et Ton frère, ce clandestin (nouvelles), 2010
  • La Chambre Myosotis (théâtre), éditions théâtrales « Les Mandarines », 2011
  • Ce silence-là (roman) et Fragments de vies (nouvelles) en versions numériques (pour liseuse Kindle d’Amazon), 2012
  • L'Autre (théâtre), éd. Les Mandarines, 2013
  • Entre deux, l'ordre des choses[1],[2] (roman), éditions L'Harmattan, 2015
  • Un homme à l'étroit (roman), Corsaire éditions, Regain de Lecture, 2019
  • « C’est fou, non ? et autres nouvelles »(nouvelles), Éditions Infimes, 2020
Publications universitaires
  • Victor Hugo, collection « Thèmes et études », Ellipses, 1998.
  • « Roger Martin du Gard face à la guerre de 1939-1945 » dans Cahiers Roger Martin du Gard 6 : inédits et nouvelles recherches, les cahiers de la NRF, Gallimard, 1999.
  • « La Chartreuse de Parme : roman de l’enthousiasme et de la passion », dans la Chartreuse de Parme, collection « analyses et réflexions sur », Ellipses, 2000.
  • « Le Statut du sommeil et du rêve dans la correspondance de Madame du Deffand » dans la Revue de l’AIRE, la lettre et le rêve, no 29, hiver 2003, Honoré Champion.
  • Compte rendu de lecture des Lettres de Madame du Deffand (édition de Chantal Thomas, Mercure de France « Le temps retrouvé »), dans la Revue de l’AIRE, (Association Interdisciplinaire de Recherche sur l’Epistolaire), la lettre et le rêve, no 29, hiver 2003, Honoré Champion.
  • « Maux du corps et de l’âme dans Delphine de Mme de Staël », Cahiers staëliens, no 56, 2005.
  • « La Robe bleue de Michèle Desbordes : de l’attente à la rédemption », revue L'Atelier du Roman, no 44, décembre 2005.
  • La Communication orale, collection « Principes », Studyrama, 2016.
  • Guide pratique de l'orateur, Editions universitaires Ellipses, septembre 2021.
Acteur
Mise en scène
  • L'Autre, auteur, metteur en scène, acteur, 2013

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a b c d e f et g « Entre deux, l’ordre des choses, Franck Bellucci », article du site Magcentre.fr du 10 décembre 2015.
  2. a b et c « Franck Bellucci signe Entre Deux chez L’Harmattan », article du journal La République du centre du 26 novembre 2015.
  3. a et b Fiche de Franck Bellucci, sur le site compagniedelencre.fr.

Liens externes

[modifier | modifier le code]