Franciszek Pułaski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rocher marquant le charnier des confédérés de Bar tués au cours de la bataille de Łomazy

Franciszek Ksawery Piotr August Stanisław Pułaski de Ślepowron né en 26 novembre 1743, et mort à 15 septembre Łomazy en 1769, est un préfet de la ville d'Augustów, colonel Voïvodie de Podolie, et maréchal de la Confédération de Bar de Przemyśl, frère de Kazimierz Pułaski.

Biographie[modifier | modifier le code]

Re-baptisé le 6 mars 1745 à Varsovie, à l'église de la Sainte-Croix, Franciszek, fils de Józef Pułaski, reçoit une éducation bourgeoise au Collège des Théatins de Varsovie entre 1754 et 1759. En 1764 actif en politique, il rejoint son père membre de la Confédération de Bar. Il est envoyé en Crimée, en vue d'informer la création d'une nouvelle confédération. Il est l'un des organisateurs de la confédération de Podolia.

Il a participe victorieusement à de nombreuses batailles contre les troupes russes. Étant en désaccord avec la Confédération de Bar , principalement avec Michał Hieronim Krasiński, il part le 23 novembre en expédition en république de Lituanie, avec son frère, sans résultat en raison de la réticence des nobles locaux. Après son retour en pologne la confédération s'organise dans la région de Łomża.

Il meurt quelques mois plus tard, le 15 septembre 1769 dans la bataille de Łomazy, engagé auprès de son frère Kazimierz Pułaski. Il est probablement enterré par les Pères de l'Ordre de Saint-Paul, sur le champ de bataille de Łomazy (Pologne), où se trouve un charnier des confédérés de Bar, lieu repéré par un rocher marqué d'une croix, près de Lubenka (Gmina Łomazy)[1].

erreurs communes[modifier | modifier le code]

L'épitaphe de Franciszek Pułaski, fils de Jan Pułaski, capitaine de cavalerie de Przemyśl dans la chapelle Saint-Antoine au Lesko

Franciszek Pułaski de Ślepowron, fils de Jan Pułaski, capitain de cavalerie de Przemyśl dans de la Confédération de Bar, selon certains blessés de la bataille de Hoszów : Le 8 août 1769, qui est resté au château de Kmita de Lesko et est mort : Le 16 août 1769, a été enterré dans la chapelle Saint-Antoine, visitation de la Vierge Marie de Lesko , où se trouve son épitaphe, est le cousin de Franciszek Ksawery Piotr August Stanisław Pułaski. La raison d'erreurs est une phrase de son epitaphium faite par erreur sur 1869 en latine: ... Casimiri frater... français: ...Kazimierz frère.. en sens frère de Kazimierz Pułaski.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]