Francisco Rodríguez Adrados

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Francisco Rodríguez Adrados est un helléniste espagnol né à Salamanque le .

Carrière[modifier | modifier le code]

Francisco Rodríguez Adrados suit des études de lettres classiques à l'Université de Salamanque et y devient licencié en 1944, puis il obtient un doctorat en philologie classique en 1946 à l'Université Complutense de Madrid. En 1949 il enseigne le grec à l'Institut du Cardinal Cisneros (es) de Madrid, puis occupe en 1951 la chaire de grec de l'Université de Barcelone et en 1952 celle de l'université Complutense de Madrid, dont il devient professeur émérite après y avoir enseigné plus de trente ans (1952-1988). Il dirige le Département grec de l’Université nationale d’enseignement à distance (UNED) entre 1972 et 1976.

Il dirige la revue Emérita et la Revista Española de Lingüística. Il a collaboré à des journaux de diffusion nationale, comme ABC ou El Mundo.

Il dirige l’immense Diccionario griego-español et la collection « Alma Mater » des classiques grecs et latins du Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol (CSIC).

Reconnaissance nationale et internationale[modifier | modifier le code]

Président d'honneur de la Société espagnole des études classiques (SEEC) et de la Société espagnole de linguistique (SEL), il est également membre d'institutions comme la Real Academia Española (1990), l’Académie argentine des Lettres (1995) et l'Académie d'Athènes (2003).

  • Prix national des lettres espagnoles (2012)
  • Prix national de la traduction (2005)
  • Grand-croix de l'ordre civil d'Alphonse X le Sage (1997)
  • Ordre grec de l'Honneur (1996)
  • Prix Aristote de la Fondation Onassis (1989)
  • Prix Menéndez Pidal de recherche en sciences humaines (1988)

Recherches et publications[modifier | modifier le code]

Ses travaux, principalement orientés vers la linguistique générale, indo-européenne et grecque, sont connus dans le monde entier. Il est l'auteur d'essais sur la littérature grecque, ou encore d'ouvrages de philosophie et d'histoire. Entre autres, il a traduit la prose de Thucydide et d'Aristophane. En tant que philologue, il est un défenseur de l'origine aquitaine des Basques et de la langue basque.

Bibliographie chronologique[modifier | modifier le code]

1. OUVRAGES

  • El Río de la literatura (2013)
  • El Reloj de la historia (2006)
  • Defendiendo la enseñanza de los clásicos griegos y latinos (2003)
  • Humanidades y enseñanza (2002)
  • Democracia y literatura en la Atenas clásica (1997)
  • Sociedad, amor y poesía en la Grecia Antigua (1995-1996)
  • El Cuento erótico griego, latino e indio (1993)
  • Líricos griegos elegíacos y yambografos arcaicos, 2 volumes (1956-1959, 2e édition : 1990)
  • Entretiens sur l'antiquité classique (en français, 1985)
  • Lingüística estructural (1969, 2e édition : 2000)
  • Védico y sánscrito clásico (1953)

2. DICTIONNAIRES

  • La Lexicografía griega y el diccionario griego-españo (2005)
  • Diccionario micénico, 2 volumes (1993-1995)
  • Diccionario Griego-Español (DGE), 8 volumes parus (1980-…)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]