Francisco Pradilla y Ortiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ortiz.
Page d'aide sur les redirections Pour la commune, voir Pradilla de Ebro.
Francisco Pradilla y Ortiz
Autorretrato de Francisco Pradilla.jpg

Autoportrait, vers 1917

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Distinctions
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
ordre Pour le MériteVoir et modifier les données sur Wikidata

Francisco Pradilla y Ortiz, né le à Villanueva de Gállego près de Saragosse en Espagne et mort le à Madrid, était un peintre espagnol réaliste du XIXe siècle célèbre pour ses peintures historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Saragosse, il intègre l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando puis l'Academia de Acuarelistas de Madrid en 1863. En 1873, il obtient une bourse pour aller travailler à l'Académie d'Espagne à Rome auprès d'Alfredo Serri. Il en sera nommé directeur de 1881 à 1883. En 1897, il devient brièvement le directeur du Musée du Prado.

Considéré principalement comme un peintre de scènes historiques, il est l'auteur de plus de 1000 toiles.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Doña Joanna of Castile (1878), médaille d'honneur de l'exposition nationale d'Espagne, huile sur toile, 340 x 500 cm, Madrid, Musée du Prado;
  • La Rendición de Granada (1882), commissionné par le Sénat espagnol
  • Cortejo del bautizo del Príncipe Don Juan, hijo de los Reyes Católicos, por las calles de Sevilla (1910)


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir