Francisco Cerúndolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francisco Cerúndolo
Image illustrative de l’article Francisco Cerúndolo
Carrière professionnelle
2018
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Naissance (23 ans)
Buenos Aires
Taille 1,85 m (6 1)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Kevin Konfederak
Gains en tournois 921 646 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 30e (18/07/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 256e (28/02/2022)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/64 1/64 -
Double - 1/32 1/32 -

Francisco Cerúndolo, né le à Buenos Aires, est un joueur de tennis argentin, professionnel depuis 2018.

Son frère cadet, Juan Manuel est également joueur de tennis, tandis que son père Alejandro a été brièvement professionnel dans les années 1980. Sa sœur María Constanza est une joueuse de hockey sur gazon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Francisco Cerúndolo arrive tardivement sur le circuit professionnel sans être passé par les tournois juniors. Entre 2017 et 2018, il fréquente l'université de Caroline du Sud. Entre 2018 et 2019, il performe sur le circuit Futures, s'imposant par deux fois au Brésil, deux fois à Majorque, puis à Buenos Aires, Kiseljak et Lima. Il fait ses débuts en tournois Challenger et se distingue en atteignant à cinq reprises les quarts de finale.

En 2020, il se montre à son avantage sur le circuit Challenger en s'imposant à trois reprises à Split[1], Guayaquil et Campinas. En février 2021, il est finaliste à Concepción. En mars, il se qualifie pour le tournoi de Buenos Aires où il écarte au second tour Benoît Paire, tête de série n°3 et 29e mondial, puis enchaîne en éliminant les Espagnols Pablo Andújar et Albert Ramos-Viñolas à chaque fois en trois sets. Il se qualifie ainsi pour la finale, une semaine après que son frère Juan Manuel ait remporté l'Open de Córdoba[2]. Il s'incline cependant lourdement contre Diego Schwartzman (6-1, 6-2)[3]. Il est plus discret sur le reste de la saison, se contentant de gagner un Challenger à Cordenons. Il participe aux Jeux olympiques de Tokyo où il est éliminé au premier tour par Liam Broady.

En 2022, il s'impose au Challenger de Santa Cruz en Bolivie puis atteint les quarts de finale à Buenos Aires et les demies la semaine suivante à Rio. Lors du Masters de Miami, il accède de manière inattendue aux demi-finales, battant notamment Gaël Monfils et profitant des abandons de Reilly Opelka et Jannik Sinner. Cerúndolo qui participe à son premier Masters 1000 n'avait encore jamais remporté un match sur dur dans un tableau principal d'un tournoi ATP[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 11-07-2022  Nordea OpenBåstad ATP 250 534 555  Terre (ext.) Sebastián Báez 7-64, 6-2 Parcours

Finale en simple[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 01-03-2021  Argentina OpenBuenos Aires ATP 250 329 550 $ Terre (ext.) Diego Schwartzman 6-1, 6-2 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2021 1er tour (1/64) Thiago Monteiro
2022 1er tour (1/64) Daniel Evans 1er tour (1/64) Rafael Nadal

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2022 1er tour (1/32)
Ariel Behar
G. Escobar
1er tour (1/32)
T. M. Etcheverry
Nicolas Mahut
É. Roger-Vasselin

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2022 1/2 finale
C. Ruud
1er tour
John Isner

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]