Francis Scott Key

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Francis Scott Key
Key-Francis-Scott-LOC.jpg
Portrait de Francis Scott Key.
Fonctions
Procureur de district
United States Attorney for the District of Columbia (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
BaltimoreVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Saint John's College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
John Ross Key (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Philip Barton Key II (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Religion
Distinction

Francis Scott Key, né le dans le comté de Frederick (Maryland) (actuel comté de Carroll (Maryland)) et mort le à Baltimore (Maryland), est un avocat américain célèbre pour avoir écrit les paroles de l'hymne national de son pays, The Star-Spangled Banner (la bannière étoilée).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 1er août 1779, dans le comté de Frederick, Maryland (aujourd'hui comté de Carroll), Francis Scott Key était un avocat qui fut témoin de l'attaque britannique sur Fort McHenry pendant la guerre de 1812. Le fort a résisté à l'assaut durant toute une journée et son bombardement inspira Francis Scott Key. Il écrivit alors un poème qui deviendra l'hymne national américain, « The Star-Spangled Banner ». Francis Scott Key servit plus tard comme procureur du district de Columbia (Washington, DC). Il mourut le 11 janvier 1843.

Francis Scott Key est né au sein d'un clan riche sur la plantation de Terra Rubra. Il a été instruit à la maison jusqu'à l'âge de 10 ans et a ensuite fréquenté une école secondaire à Annapolis. Il a poursuivi ses études au Collège St. John, pour en fin de compte revenir à son domicile et s'établir dans le comté comme avocat. Key épouse Mary "Polly" Taylor Lloyd dans les années 1800 qui lui donnera 11 enfants. En 1805, il pratiqua le droit à Georgetown, une partie de Washington, DC.

Au début des années 1810, les États-Unis étaient en conflit avec la Grande-Bretagne après que les Britanniques aient enlevé des marins américains et suite à des conflits dans les relations avec la France. Les hostilités qui en suivirent seront connues comme la guerre de 1812. Malgré le fait que Key - en tant qu'épiscopalien - était opposé à la guerre en raison de ses croyances religieuses et persuadé que les désaccords peuvent être réglés sans conflit armé, il servit néanmoins dans l'artillerie de campagne.

Les forces britanniques capturèrent Washington, DC, en 1814. Un collègue de Key, le Dr William Beanes, fut fait prisonnier. Grâce à son talent d'avocat Key participa à la négociation pour la libération de Beanes à Baltimore. Les forces navales britanniques se trouvaient le long de la baie de Chesapeake. Avec l'aide du colonel John Skinner, Key obtint la liberté de Beanes après que Britanniques eurent terminé leur bombardement de Fort McHenry.

Le 13 septembre, malgré leur bombardement continuel les Britanniques ne réussirent pas à détruire le fort. Le lendemain matin, à l'aube Key écrivit qu'un grand drapeau américain, cousu par Mary Young Pickersgill, fut hissé à la demande du commandant du fort.

Les Britanniques cessèrent leur attaque et quittèrent la zone. Le lendemain, dans une auberge, Key paracheva son poème au sujets des évènements dont il avait été témoin. Le poème s'intitula la « Défense de Fort McHenry » et fut imprimé en tracts et journaux, y compris par le Patriot Baltimore . Le poème a été plus tard mis en musique par John Stafford Smith. « Pour Anacréon dans le ciel » est devenu « The Star-Spangled Banner ».

On a cru longtemps à tort que Francis Scott Key avait écrit l'hymne célèbre alors qu'il était retenu en captivité par la flotte britannique au large des côtes de Fort Mc-Henry près de Baltimore. Mais il n'était pas prisonnier de guerre. Il avait rencontré les représentants britanniques pour négocier la libération d'un de ses clients en échange de son silence quant à ne pas révéler les secrets de l'attaque programmée. Il est vrai néanmoins qu'il fut retenu durant la nuit de l'assaut sur un navire de l'ennemi. Au lendemain de la bataille, voyant le drapeau américain flottant sur le Fort McHenry, il rédigea les célèbres rimes reprises dès la fin du dix-neuvième siècle par l'armée américaine.

Après être tombé malade d'une pleurésie, Key est décédé à l'âge de 63 ans le 11 janvier 1843, à Baltimore, dans le Maryland. Il fut inhumé au cimetière Mount Olivet à proximité de la ville de Frederick. "The Star-Spangled Banner" a continué à être tenu comme un symbole musical américain malgré des critiques, à cause de quelques paroles violentes. Des décennies plus tard, en 1916, le président Woodrow Wilson a déclaré que "The Star-Spangled Banner" devrait être joué lors d'événements officiels. Le 3 mars 1931, le président Herbert Hoover avec le Congrès ont décidé que la chanson serait désormais l'hymne national américain.

Descendant[modifier | modifier le code]

L'écrivain F. Scott Fitzgerald est un descendant de Francis Scott Key. Ses trois prénoms lui furent donnés en hommage à son lointain parent.